5.11.06

BKN001 (On Top à Pontoise)

J'ai rendez-vous à Persan avec un ami qui vient de s'inscrire pour passer son PPL. Je revendique en être un peu responsable. Il était parmi les 8 qui ont fait le voyage de Saint-Cyr à Vesoul, le 1er juillet dernier. Le 1er juillet, il faisait CAVOK un peu partout en France. Mais ce dimanche, la donne est différente et à première vue pas à notre avantage. Nous n'avons qu'un saut de puce à faire. Saint-Cyr - Persan en passant pour le plaisir par Pontoise pour transiter avec un contrôleur et attraper un code transpondeur. Aussi pour prendre un chemin que nous n'avions jamais pris. Patrick m'accompagne. Notre monture sera le DR400-120, F-BTKU. Et le vol ne ressemblera à aucun de nos précédents de pilotaillon.




Impression des NOTAMS. Nous nous sommes fait avoir une fois pour Toussus (toujours) réservé aux aéronefs basés et en autoinfo. Avant de partir en vol et même s'il fait beau à St-Cyr, nous nous imprimons donc le dossier météo. Il nous a laissé perplexe. Vers l'ouest (Rouen) : LFOP 051230Z VRB02KT 0600 R22/0250V0600U FG VV/// 07/07 Q0132. Vers le nord (Le Bourget): LFPB 051230Z VRB02KT 4000 BR SCT002 BKN230 06/05 Q1033 avec un superbe TAF LFPB 051100Z 051221 10004KT 2500 BR OVC001 BECMG 1618 5000 BKN002. Au sud (Orly), c'est assez bas de plafond aussi : LFPO 051230Z VRB02KT 4000 BR BKN002 SCT250 05/04 Q1033 BECMG 3000. Mais le (on) top revient à De Gaulle : LFPG 051230Z 22003KT 170V270 1100 R27L/1400VP1500U R09R/0800VP1500U R26R/0700V1500U R08L/090N R26L/1000U R08R/1000D R27R/P1500 R09L/1200VP1500U VCFG BR SCT000 BKN001 04/04 Q1033 BECMP 1314 1500 BCFG BR BKN002

Pour les non-adeptes des abréviations barbares, je vais traduire en mots clairs : "y-a du brouillard ou des nuages très bas".

La décision est tout de même prise de faire le plein du F-BTKU et de partir tenter notre chance vers Pontoise avant de viser Persan. Ludo, à Persan, m'appelle sur mon portable alors que nous sommes dans le hangar. Patrick fait les purges du DR400 qui n'a pas volé de la journée.

- "C'est bâché. On devine à peine les lignes électriques. Ici, on a même pas sortie les avions du hangar".

Ce que nous annonce Ludo ne nous fait pas changer d'avis. Dans le pire des cas, nous avons encore besoin de nous dérouiller les ailes et feront des tours de pistes. Patrick à gauche et moi à droite. Cela me fera travailler la place droite. Il nous reste à espérer que la météo se lève (un coup de vent ?) d'ici à ce que nous arrivions.



1500 ft. L'avion est trimmé. Nous quittons St-Cyr par le nord en passant les Serres. Et nous découvrons le BKN001 ou BKN002 au loin. Toujours sur la fréquence de St-Cyr, nous entendons un avion revenir de Pontoise pour cause "de gros nuages en formation". Cela me rappelle quelque chose. Je n'arriverais donc jamais à Persan !

Sur l'A13 nous prenons l'ATIS de Pontoise, je vous passe les détails pour ne vous laisser que l'essentiel : "Base intrumentale des nuages 100 ft. Vérifiez vos minimas".

Ah. Vérifions nos minimas, donc.



Effectivement, passé la Seine toute la couche de brouillard est là. Pontoise après identification nous délivre une clairance "VFR Spécial" pour transiter "et rappeler verticale installation". Le VOR est affiché, nous montons vers 2000 ft. La couche est bien là en dessous et à perte de vue. Nous sommes aux anges. Un "On Top" à 15 minutes de Saint-Cyr, en classe D et en Robin DR400 120 ch. Nous avons l'impression de nous promener bien plus haut, bien plus loin. Très étonnante sensation que d'avoir l'impression de voyager vite et d'être ailleurs.

Les appareils photos crépitent. Mon appareil est en mode vidéo. Le montage rapide de cette promenade impromptue est là, un peu plus bas.



Aucun de nous deux ne veut perdre une minute de ce moment qui nous parait volé. Comme si nous n'avions pas droit, nous, pilotaillon à voler ainsi. Derrière nous, nous avons encore l'entrée nord et la boucle de la Seine en vue. L'aiguille du VOR est en train de partir rapidement, nous sommes pratiquement à la verticale de Pontoise ce que me confirme mon GPS. Le CDB décide de faire demi-tour. Nous savions depuis "longtemps" que nous n'irions pas à Persan. Malgré cette déception, la météo nous a offert quelque chose d'inoubliable.



 



4 commentaires:

Arnaud a dit…

J'adore le TAF du Bourget qui double la visi et le plafond ! Superbe moment là-haut sans doute, merci !

Franck a dit…

Encore de zolis zimages en couleurs.
Etonnant effectivement cette sensation de survol de la couche , avec cette douce impression qu'un piege se forme , et toujours le coup d'oeil derriere ou a coté pour voir comment s'en sortir au cas ou ... Merci

Patrick a dit…

Effectivement c'etait magnifique même si nous n'étions pas trés téméraire.
On se demande toujours si on vas pouvoir revenir, si on fait pas une bétise. mais c'est tellement beau !
Raaaah lovely

Thierry a dit…

Superbes photos. Dommage, je n'arrive pas à lire la vidéo.
Mais ça me rappelle un excellent souvenir de vol, quelques jours avant.
Merci pour tes récits.
Amitiés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...