8.11.08

Behind the duchess

J'arrive vraiment pas à décrocher de ce voyage... Il y a des phrases qu'on lâchait régulièrement après chaque atterrissage : "On va où ?" (parce que nous étions perdu à chaque destination) et à l'attention du contrôleur "Behind the duchess" (le Duchess étant le petit nom du Beech 76 dans lequel se trouvait Christophe et Marc-Olivier). Comme s'il n'y avait qu'un Duchess dans le coin, qu'il venait de se poser devant nous et que le contrôleur connaissais CE duchess. Forcément futile, mais un peu comme une bouteille à la mer, cela voulait dire : "On va au même endroit que lui, si vous pouviez nous dire où il est vous seriez bien aimable".

Alors forcément, à chaque fois que je vois, sur un abribus ou une colonne Morris cette promotion du film "The Duchess" , me revient en mémoire le "...behind the duchess".

3 commentaires:

Antoine a dit…

salut,

C'est bien vrai ca ! Un GPS pour le roulage j'achète sur le champs...
Question : quand le Duchess arrivait après vous ? (peut être n'est-ce jamais arrivé :-)

Vincent B. a dit…

Pour le GPS, faudra rouler aux US avec chez Garmin le SafeTaxi ! Même si dans notre cas, c'était plutôt de savoir *où* il fallait aller plutôt que *comment* y aller ;-)
Quand à savoir quand le Duchess est arrivé derrière nous... euh, ne le répète pas trop fort, mais c'est arrivé au moins une fois à Medfort (ou Redmond ? private joke) pour cause de trajectoire IFR et tout droit VFR ;-) Mais dans 99% des cas, le Duchess trace bien plus vite (et sait où aller lui ;-) !

Marc-Olivier a dit…

Et pui aussi à Page au deuxième atterrissage de nuit alors que je me positionnait derrière vous pour allumer la piste :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...