3.8.13

Frisson surtout sur le second DVD

Je vous avais promis un petit retour sur le DVD "Patrouille de France" d'Eric Magnan. J'imagine que vous n'en avez pas besoin car vous avez déjà craqué, n'est-ce-pas ? Si ce n'est pas le cas, filez tout de suite chez votre vendeur de DVD et offrez-vous ce petit plaisir.

insert1

Au chapitre des +

J'ai lu, à droite et à gauche, que les musiques hollywoodiennes ne plaisaient pas à tout le monde. Je préfère de très loin, celle de ces DVD à une musique... Bontempi ;-) On ne peut pas plaire à tout le monde et pour moi, l'image, les communications et échanges entre pilote, le moindre clic, bip et autres tchong m'intéressent tellement que j'ai dû oublier qu'il y avait de la musique, à la limite parfois un peu trop présente. Mais je pinaille.

D'un point de vue plus technique : si on est fan de la Patrouille de France, je ne pense pas qu'on apprenne "techniquement" grand chose. Est-ce un point négatif ? Reste à connaître votre niveau d'intoxication. Si comme moi, vous avez eut la chance d'assister – presque par hasard (oui, j'ai honte), par exemple, à une conférence d'un ancien leader et de diner ensuite avec lui, alors vous l'avez asséner de questions et votre curiosité est déjà un peu rassasiée.

Je note tout de même une chose. J'ai eut la surprise de découvrir que le pilotage au trim était aussi important. Moi qui ai été élevé au "On ne pilote pas au trim" ! Il est vrai qu'on ne fait pas la même aviation ;-)

Si on est totalement mordu alors la séquence (sans coupure) "Vol intégral" (DVD Bonus) pourront contenter certains, même si on aurait aimé peut-être une meilleure qualité de la captation des échanges radio et un saupoudrage de commentaire technique via un bandeau de texte ?

Ce qui frappe, c'est la richesse des plans. Ils sont variés, nombreux, en caméra embarquée, fixe, tenue/stabilisée à la main,, collée sur le casque du numéro 5, dans un pod extérieur sur le ventre d'un des Alphajet, posée sur une corniche ou en haut de l'aiguille du midi. Il y en a dans le cadre... ça, on ne pouvait en douter. Les séquences se succèdent rapidement : la patrouille avec des Rafales, la patrouille en méditerranée, la patrouille avec les Breitling... Cette dernière séquence est d'ailleurs l'un des plus belle à mon avis.

Une autre séquence... bien trop rapide est le plan avec l'EC-145 de la Sécurité Civile avec le Mt Blanc en arrière plan. Je me permet de le capturer fugitivement ci-après. Frisson... très rapide. Trop rapide. C'est là qu'est le regret. On en redemande et encore une fois, heureusement que les bonus du DVD numéro 2 sont là.

9113242397_f64eec8857_o

On peut aussi frissonner avec l'éclatement, de nuit, de la PAF au dessus de Salon-de-Provence. Heureusement, on retrouve aussi cette séquences – trop rapidement – dans les bonus. Pauvres passionnées qui en voulons toujours plus... qui n'en avons jamais assez.

Et toutes les autres séquences que je vous laisse découvrir. Faites-vous la surprise. Regardez le film, au calme. Profitez sans retenu. Il n'y a pas de mal à se faire du bien.

Les plateaux avec interviews sont rapides et précis. Pas de blabla et on sent bien que la priorité est donnée aux images. Le film principal se laisse regarder tout seul. On se laisse porter sans surveiller sa montre. La passion des auteurs transpire bien.

Néanmoins et au risque de surprendre les auteurs, je suis encore plus enthousiaste avec le DVD des bonus et, surtout, le film des coulisses. Ca doit être un effet "GoPro" et la faute des productions ViteFaitBienFait. Je dois être un spectateur un peu à part. On ne peut s'empêcher de s'écrier : Quel travail ! Mais que ce doit être passionnant, enrichissant, gratifiant, stressant et parfois décourageant de tout mettre en place, de tout shooter puis sur la table de montage de couper, couper et encore couper. On est Pro ou on ne l'est pas.

A propos de montage, et parce que mon côté amateur de montage reste toujours un peu présent, j'aurais adoré voir quelques séquences du montage, du travail de sélection, de l'exigence du rythme et des thèmes à conserver. Je lance une bouteille à la mer : "Mr Magnan, vous accepteriez des montages-piston* pour vous voir, vous professionnels, à l'œuvre ? Je sais être discret sur un jumpseat alors dans une salle de montage..."

* rapport au cockpiston où l'on peut se retrouver en invité dans un cockpit d'avion de ligne.

Au chapitre des -

Justement, si on avait eut un chapitrage, cela aurait plus pratique (mais peut-être est-ce dû à ma freebox ?). Il est vrai que tout le monde n'a pas une Freebox Revolution avec le comportement erratique du lecteur de BluRay pour reprendre/revoir/repasser une séquence.

Justement au chapitre "BluRay"... voici mon plus gros grief : Où est-il, ce BluRay !??! Le son est bien en 5.1. Ouf. On aime ou on aime pas la musique, nous revoilà dans le registre des goûts et des couleurs, mais où est la haute définition de l'image ?! Je me dis, que pour des raisons budgétaires, la production en double DVD/BluRay était trop coûteuse et le marché trop restreint ? Dommage. J'aurais craqué sans l'ombre d'une hésitation à la version HD.

En conclusion, je ne voudrais pas rester sur une note négative. Comme déjà écrit si vous n'avez pas cet hymne à la Patrouille de France, filez corriger cette erreur. Faite chauffer vos lecteur DVD, baissez la lumière et montez le son.

9113242127_eaae8f6c9b_o

Savourez le plaisir qu'on dû prendre les équipes techniques qui ont réalisé ce petit bijoux dans le PAF (l'autre, l'audiovisuel) français. Nous devons encourager, notamment en achetant ce DVD, ces productions qui doivent être des chemins de croix à mettre sur pied. Au delà, du sujet et du contenu (les patrouilles acrobatiques militaires ou civils équipées en jet) et la qualité des décors et faire-valoir de la Patrouille de France (Airbus, les autres appareils de l'Armée de l'Air, subrepticement un Socata, la sécurité civile...), Eric Magnan continue à montrer qu'il est une des références des réalisations aéronautiques comme Terwilliger ou dans une moindre mesure Yannick Barthe. Il doit savoir entrainer dans son sillage un bande de professionnels, dont on ne retiendra pas les noms et qui sont au générique.


De gauche à droite : Eric MAGNAN, Eric DUMAGE et François-Olivier ROBIN

Messieurs, continuez à nous faire rêver en approchant ces machines, ces patrouilles et ces hommes que nous ne verrons que de loin et à capter ces moments magiques qui nous font frissonner et nous évader, seuls devant nos écrans.

Et surtout, continuez à nous montrer comment des professionnels font des films d'aviation pour nous autres, passionnés.

2 commentaires:

Julien ROBIN a dit…

Je leur avais écrit pour savoir si une sortie Bluray était prévue et à quelle date ...
Ils m'ont répondu que cela n'était pas à l'ordre du jour.

A l'heure où 80% des foyers seraient équipés pour la HD, c'est regrettable ...

Vincent B. a dit…

80%... d'écran HD... Mais seulement 32 % des foyers français en 2012 disposait d'un lecteur BluRay (source : SEVN, Syndicat de l’Edition Vidéo Numérique / GfK). Avec de tels chiffres, je peux comprendre la position des producteur, même si je la regrette.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...