29.7.15

Que vaut Skydemon sur une tablette Android à 50€ ?

Vous le savez tous, j’utilise beaucoup mon iPad Mini Retina (génération 2) avec l’application Skydemon. Et je souhaite toujours avoir un plan B au-cas-où quelque chose ne tournerait pas rond. Bien sûr, il y a la carte papier toujours accessible. J’ai aussi d’autres solutions comme Air Nav Pro, l’application Cartabossy sur un iPhone et un téléphone Samsung LG (sous Android donc). Mais ce ne sont que des solutions de secours vraiment dégradées, notamment à cause de la taille des écrans. C’est pourquoi j’ai sauté sur cette promotion d’une tablette 7” LENOVO Tab 2 A7-10 à 50€*. Tout d’abord parce que c’est une tablette sous Android (et non pas iOS d’Apple comme mon iPad), qu’elle est dans un petit format (7 pouces) et parce qu’elle dispose d’un GPS intégré.
 
20150729_183800_Snapseed
 
 
 
 
* 89€ – 10% de remise immédiate et - 30€ d’ODR (offre de remboursement) de la part de Samsung. Cela fait donc la tablette Android équipé d’un GPS, d’Android 4.4, d’un processeur Quad Core, d’un écran de 7” (1024x7268), de 8 Go de stockage et d’un emplacement pour carte MicroSD à 50€ (plus quelques euros de frais de port.

50€ = €89.20-10%-30€

 
 

Moi je dis ça… je dis rien.


Format… vertical

La tablette à peine sortie de sa boite, la première réaction concerne le format très vertical comparé à un iPad Mini :
 
20150729_183800_Snapseed A gauche la Lenovo Tab 2 A7 et à droite l’iPad Mini (gen.2)
Je sens que la tablette sera utilisée surtout en paysage. Disons que je suis beaucoup habitué à l’iPad Mini et que forcément la résistance au changement aura la vie dure. L’écran est par définition déjà plus petit/étroit mais surtout la résolution (1024x728 pour la Tab 2 contre 2045x1536 pour l’iPad) est la deuxième chose qui frappe à l’œil. Me voila de retour sur l’iPad Mini 1ère génération ! Heureusement que la tablette Android n’est là que comme un backup. Et je rappelle que la tablette m’a coûté 50€ à comparer aux 399€ d’un modèle 16 Go d’iPad Mini génération 2 (écran Retina).
 
20150730_164630 20150730_164638
A gauche : iPad Retina, à droite : Lenovo TAB 2
 
Pour le reste, il faudra tester à l’épreuve de vrais vols : GPS, réactivité, autonomie et luminosité.
Pour l’instant le GPS intégré semble fonctionner correctement. Tout du moins lorsque la tablette est dans le topcase du Scooter qui traverse Paris. Quant à la réactivité avec SkyDemon, j’ai fait un test en connectant la tablette à mon Prepar3D/Flight Simulator et je n’ai eu aucune remarque à faire. Rien à redire. C’est fluide, le rafraichissement de l’image lors de recomposition de la carte (vectorielle pour Skydemon dois-je rappeler ?) est un tout petit peu plus lent que sur un iPad mais rien de vraiment notable.
 
Difficile de juger de l’autonomie, mais après une pleine journée en Wifi avec le GPS allumé en installant les tonnes d’appli de mon compte Google et en jouant dans tous les sens avec Skydemon, je n’en suis qu’à la moitié de l’autonomie restante. Ca a l’air de le faire ;-)
 
Screenshot_2015-07-30-08-31-07
Enfin, la luminosité et le confort de lecture (au delà de la taille de l’écran et de sa résolution) sont certainement les points qu’il faudra surveiller en vol.
 
unnamed (2)PS : on peut aussi s’interroger sur la capacité de stockage. La LENOVO Tab ne présente que 8 Go de mémoire pour le stockage. Des dizaines d’applications, provenant de mon compte Google ont été installées. J’ai aussi ajouté, en 2 sec, une carte MicroSD de 8 Go qui trainait. Cela permet de déplacer quelques Giga de données de la mémoire interne vers la carte MicroSD qui vaut quelques euros. De plus, une application intégrée “Security HD” et pas trop mal foutue (pour une fois pour une application “constructeur”) facilite cette manipulation en 2 clics … ou tapotage du doigt ?
 

Skydemon

La reinstallation de SkyDemon se fait à la vitesse de la lumière : “Carte vectorielle” oblige, car il y a beaucoup moins de données à transférer comparé à une image scannée (en plusieurs résolutions) d’une carte comme pour Air Nav Pro. De plus, des fonctions bien pratiques comme la sauvegarde de tous vos paramétres de Skydemon dans le Cloud SkyDemon permet en un clic de retrouver toutes ses petites habitudes immédiatement sans avoir à repasser dans tous les menus de configuration.
 
L’écran étant à la fois plus petit et d’une résolution plus faible, Skydemon sur la Tab 2 est forcément moins confortable à utiliser que sur un iPad Mini Retina. Cela se voit notamment sur les cartes VAC géoréférencées. Mais l’écart et la perte de confort n’a rien à voir avec la comparaison entre un iPad mini et un iPhone ou un Galaxy S4. Voici quelques captures d’écran dans différents formats (paysage et portrait) :
 
Screenshot_2015-07-29-07-25-24Au format paysage et avec une résolution de 1024x768, on note un léger flou de la VAC en surimpression. Très léger.
Screenshot_2015-07-29-07-30-16Le log de nav de Skydemon bizarrement appelé PLOG… PLOG… PLOG…
Screenshot_2015-07-29-07-26-47C’est au format portrait que j’ai vraiment le plus de doute concernant la lisibilité. Autant d’autres applications peuvent s’en accommoder, autant Skydemon est beaucoup plus à l’aise dans un format paysage. Surtout lorsque l’on commence à interagir avec les fonctions accessibles via la barre de menu verticale : NOTAM, météo, cartes et détails du vol. On verra une fois à bord.
 
PS : même si je ne l’utilise plus, j’ai voulu re-installer Air Nav Pro dans sa version Android avec tous les défauts et l’écart de fonctionnalité comparé à la version iOS. J’ai atteins le maximum d’installation simultanée sur mon iPad + iPhone + Samsung Galaxy LG G4 et suis donc obligé d’attendre, après avoir révoqué un de mes terminaux, avant de pouvoir restaurer mes achats sur la tablette Android.

image

Je vous tiens au courant de l’avancé des tests dès que possible !


Remarque : depuis la rédaction de ce billet, j’ai pu tester en vol la tablette de Lenovo. Le billet est à lire par ici : http://20-100-video.blogspot.fr/2015/08/retour-en-vol-sur-la-tablette-lenovo.html

PS : si vous êtes sur le point d'acquérir votre 1ère licence SkyDemon, n'hésitez à indiquer mon adresse email (vbazillio sur le domaine hotmail.com) dans la dernière page lors du processus d'achat "Skydemon recommandation" ;-) Je sais que plusieurs lecteurs du blog l’ont déjà fait, qu’ils en soient ici REMERCIES !
[image%255B16%255D.png]

28.7.15

Et de… 400 vidéos sur Youtube !

image
Tant que ça ?!? Ce week-end, j’ai téléchargé sur ma chaine Youtube ma 400ème vidéo. Le chiffre me surprend. Et c’est comme pour le nombre d’heure de vol : “la quantité ne fait pas la qualité” même s’il y a des moments complètement magiques dont je ne me lasse pas et que j’adore retrouver en vidéo.
Bilan de ma chaine Youtube ? : Près de 400 vidéos visibles (quelques une sont et resterons privées), 1860 abonnées et 1.372.444 vues au total !
Ma première vidéo sur Youtube date d’août 2006 (voir ci-après). Ne cherchez pas de HD ou même de format 16/9. Elle n’est disponible qu’au format 240p. Il y a presque 10 ans, elle montrait mon 3ème ou 4ème séjour à St-Martin avec des vols à Grand-Case et St-Barth. Il y avait même une incrustation GoogleEarth et point de GoPro, ni autre Action Camera, mais un simple appareil photo numérique Lumix ;-) Déjà, le montage est réalisé avec Sony Vegas. 10 ans, j’utilise toujours les mêmes recettes.

Il y a aussi des vidéos moches, comme cet atterrissage de nuit filmé à main levé ;-)


Quelques vidéos sont bien sûr consacrées à Flight Simulator avec des vidéos cultes prises virtuellement sur IVAO comme cet atterrissage d’un certain Rémi X qui préfère garder l’anonymat :
Mais aussi des essais, comme cet atterrissage à Montgomery en 2009 où on ne voit pas du tout l’appareil, comme une vue vers l’avant sans obstacle. On est passé sur un camescope de poing (Sanyo Xacti) et la HD fait son apparition comme le format 16/9 :
Ou bien cette autre tentative de mettre autre chose dans le cadre avec la nouvelle GoPro HD2 tout fraiche sortie de sa boite en 2011 :
Et aussi de courts moments capturés avec Flight Simulator ou Prepar3D plus récemment :
Des souvenirs mémorables comme l’arrivée à Vegas avec cette incompréhension avec le contrôleur en août 2009 et la fameuse vidéo “Is there an instructor on board” :
Même après 3 ans, le survol de Manhattan restera mythique avec un gros montage (multi-angles, animation powerpoint…). Cette vidéo est peut-être ma préférée même s’il y en a beaucoup à choisir parmi tous les vols FarWest ! :
Et puis tout dernièrement, ces montages qui illustrent aussi une autre philosophie des studios de production ViteFaitBienFait production (humouuuuur ;-) : court avec quelques incrustation pour illustrer un peu et ici sans le son ATC malheureusement car le cable de la VIRB était HS ! Mais je reste bien sûr un grand partisan de l’enregistrement des communications qui transfigurent toute captation amateur dans un avion !
Au classement de la vidéo la plus regardée (97.695 vues au 27/07/15) alors que j’étais par hasard présent lors de cette démonstration mémorable d’hélicoptères EC145 et EC135 de la Gendarmerie et de la Sécurité Civile en plein cœur de Paris :

Et vous, quelle vidéo préférez-vous ?

Il y a encore 2 ou 3 vidéos qui sont en liste d’attente de diffusion, juste histoire de ne pas tout diffuser sur le blog d’un seul coup. Et après presque 10 ans de films amateurs partagés avec vous, je croise les doigts pour que Youtube reste gratuit pour garder active ma boite à souvenirs, tout comme ce blog. Je ne sais pas trop de quoi seront fait les 400 prochaines vidéos. Le nombre de caméras à bord devient problématique non seulement pour le montage très long lorsqu’il faut synchroniser et rendre dynamique n’importe quel vol, mais aussi lors de l’installation à bord. Il devient de plus en plus difficile de trouver quelque chose d’intéressant à mettre dans le cadre et il faut aller de plus en plus loin. Mais après tout, ce sont des défis intéressants à relever, n’est-ce pas ? Je vais tâcher de le relever pour les.. 10 prochaines années ? On se retrouve pour la 800ème ?

27.7.15

La vidéo de l’arrivée au Touquet par la mer

Quand il n’y en a plus, il y en a encore. Encore des rushs de vidéos à copier/coller, incruster des jauges pour garder une trace d’une jolie approche au Touquet (LFAT) en arrivant par la côte, pour se poser en piste 13.

Bon visionnage !

25.7.15

La vidéo du second atterrissage à Aubenas

De retour de ma promenade vers Mende et Millau, je retrouve Aubenas et la finale 36 avec plus de turbulences que lors de notre arrivée l’avant-veille. Je bataille un peu en final comme le montre le zoom sur les commandes que j’ai incrusté.

Vous remarquerez aussi l’iPad fixé avec le RAM X-Grip sur le volant en place passager (voir ce message) qui supporte très bien mes coups de mayonnaise. En voilà un bon test avec ce vaillant iPad Mini.

23.7.15

La vidéo du départ de Las Vegas

Entre deux vidéos copier/coller d’atterrissages ici et , je ressort les rushs du Farwest’15. J’en étais resté au départ de Vegas après l’arrivée où j’avais oublié d’allumer une caméra (failed !). Nous voilà donc avec Thibaut dans le même Cessna 172 dont je n’arrive à prononcer l’immatriculation et au parking du FBO Atlantic à KLAS (McCarran International) tout au nord du terrain. Le départ se fait en piste 1L… tout au sud. 3 km de roulage nous attendent ;-)

Avec de mettre en route et d’allumer toutes les caméras, nous avons demandé une clairance sur la fréquence DELIVERY comme il est de coutume sur tous les gros terrains. Il n’y a donc pas d’enregistrement audio, mais j’ai recopié au tout début de la vidéo la dite clairance VFR.

Pour le reste, c’est surtout hésitant en phraséo., ca va vite à la radio, le terrain est grand et les deux frenchies impressionnés par toute ce qu’il voit autour d’eux ;-)

Le départ se fait par la piste 1L avec un virage à gauche qui nous fait passer au dessus des hôtels et du strip. Je retarde le plus possible mon virage pour disposer d’une marge de hauteur suffisante avant de passer au dessus de tous ces obstacles sous l’insistance du contrôleur qui veut me voir dégager rapidement les axes de la 1L avec tous ses départs de liners sur la parallèle (1R).

Profitez du spectacle !

PS : et si vous voulez vous replonger dans l’ambiance, le récit détaillé du départ est à lire par ici.

19.7.15

Teaser de la prochaine vidéo “Départ de Las Vegas”

Allez… sans se prendre au sérieux, voici la bande annonce de la prochaine vidéo de FarWest’15 : “Départ de Las Vegas, quand deux pilotaillons du dimanche (et des jours fériés) se retrouvent dans un Cessna 172 au départ de l’aéroport de Las Vegas McCarran (KLAS)”.

On se retrouve le 23 juillet pour la version longue ! Humouuur.

18.7.15

La vidéo du Touch&Go matinal à Millau

Profitant d’un passage dans le sud, je me suis fait le petit plaisir d’aller faire des touchers-redécollers sur des terrains que je ne connais pas. Précédé d’un tour du Viaduc, je suis ensuite aller faire un toucher sur la 32 de Millau alors qu’un ULM s’envolait pour un local.

La Garmin VIRB enregistre le son et la vue vers l’avant. Tandis qu’une GoPro HD2 filme à l’intérieur. J’ai fait quelques zooms pour montrer quelques moments caractéristiques. En revoyant la vidéo, je suis surpris de ces longs coups d’œil vers le badin pour surveiller ma vitesse (voir à partir de 1min39s). Je ne regarde le PFD que pour la vitesse et pourtant, mon regard tiens bien une grosse seconde, juste pour attraper un chiffre. J’aurais pensé que cela aurait été plus furtif.

image

Pour ceux qui ne sont jamais montés à bord d’un petit Cessna et pour les simmers, vous pouvez également voir les actions sur le manche (à partir de 1min42). Quand je vous dit que je suis champion de la mayonnaise ;-)

image

Globalement sur cette vidéo, rien de spectaculaire, ni de fantasmagorique. Le toucher, ni l’endroit ne s’y prête. Juste le partage d’un moment tranquille de pilotage, à la fraiche dans le sud.

16.7.15

Un week-end très aéro.

imageLes derniers billets de mon blog le prouvent. Le week-end prolongé du 14 juillet a été plutôt très aéro grâce à une météo qui a été de la partie pendant ces 4 jours. Le 11 juillet, la descente vers Aubenas depuis St-Cyr s’est déroulée avec un peu de vent arrière (voir ce message), le surlendemain une promenade locale m’a permis d’agrandir, tout doucement, encore la carte des terrains où j’ai posé mes roues, puis le 14 juillet il faut rentrer à St-Cyr.

Couvre-feu du 14 juillet

image Qui dit 14 juillet, dit restriction de vol. Le SUP AIP 141/15 '(dit couvre-feu du 14 juillet ;-) interdit les vols à l’arrivée de St-Cyr jusqu’à 19h00 locale. Il parait que le défilé du 14 juillet se termine vers 12h30 local. J’apprendrais plus tard que cette restriction a été levée plus tôt (vers 15h00) et que j’aurais pu en être informé en appelant par téléphone l’ATIS de St-Cyr. Zut, je le savais, c’était déjà comme ça l’année dernière. J’avais oublié. Et puis de toutes les façons, on est pas pressé. Et partir en plein milieu de l’après-midi avec la chaleur qui règne dans le sud n’est pas forcément une bonne idée.

Altitude densité

20150714_163820_Snapseed

Lorsque nous mettons en route, la sonde de température de l’avion annonce un petit 36 degrés. La température d’huile est immédiatement dans le vert ;-) Mais au delà de la température, c’est l’altitude densité que j’ai vérifié. La piste est immense à Aubenas et largement suffisante même si l’altitude densité est de 3076 pieds pour un terrain situé à 923 pieds. Mais le Cessna est une 180 chevaux et nous ne sommes que 2 dans l’avion avec peu de bagage.

11742835_10155758667935207_556052170679698431_n Autodens, application pratique sur iOS qui calcule l’altitude densité

imageExtrait de la section 5 du manuel de vol du Cessna 172

Et hop, on file vers le chapitre 5 du manuel de vol qui indique qu’à 1000 pieds d’altitude, 40 degrés, à masse max et avec la technique de décollage court (56 kts dans la montée initiale, ça fait une chouette assiette à monter, essayez), il faut 1260 pieds (385 mètres) de longueur de piste et 2135 pieds au passage des 50 mètres (650 mètres). Avec les 1425 mètres (4675 pieds) de TORA (Take Off Runway Available), ça passe large. Ce qui ne m’empêche pas bien sûr au point d’arrêt, plein gaz, de mixturer pour obtenir la meilleure puissance. Souvenir de Farwest !

Depart Aubenas

Une fois en l’air la montée se fait tranquillement en montant par le vent arrière puis avec suffisamment de hauteur une prise de cap directe RBT au niveau 065.

En route

Retour en ligne droiteLigne droite ! Béatrice n’aime pas l’avion, je raccourci autant que possible le vol. Avec le vent de face rencontré, il nous faudra un peu moins de 3 heures de vol. C’est bien suffisant.

20150714_180841_Snapseed

Nous trouvons un peu le temps long. J’ai étudié avec Topmeteo.eu, l’application Sky MET (de Sparking Apps) ou bien encore les WINTEM, la force et la direction du vent au FL065 (le mini pour passer le massif central) et au FL085. Plus je monte et plus je vais l’avoir fort. On restera donc au plus bas avec une petite dizaine de nœuds de face. Tant pis ;-)

IMG_1370Capture de l’application Sky Met sur iPad (payant). On peut faire bouger le curseur de l’altitude/niveau à gauche de l’écran pour voir comment le vent change en direction et force (la capture ne correspond pas à l’heure du vol)

imageLes WINTEM produite par Météo France

 IMG_1373Le site TopMeteo.eu (payant)
(la capture ne correspond pas à l’heure du vol)

Altération de cap pour éviter le treuilleur para de VichyPetite entorse à la ligne droite, je contourne le terrain de Vichy où de l’activité treuillage a lieu

DCIM\103GOPROLe voile de chaleur rend toutes les photos en route palichonne

DCIM\103GOPROService à bord : sac de pralines. Comment prendre des kilos en vol !

11728930_10153476509039394_1408440918199865400_oGrâce à Lionel D. “rencontré” sur Facebook, je reçois ces images de FlightRadar24.com de notre Cessna (presque) en temps réel

Intégration LFPZIntégration 29 à St-Cyr avec la tour ouverte

THE feature of Skydemon when Enroute

Après plusieurs dizaines d’heures de vol en compagnie de SkyDemon, je suis peut-être maintenant capable de dire qu’elle est LA fonction géniale, celle qui fait peut-être la différence avec les appli. que je connais/pratique. En route, il y a vraiment un bouton magique, appelé RADIO. En appuyant dessus, on a immédiatement les fréquences à contacter de l’endroit où on se trouve ! Du SIV au terrain les plus proches. En un clin d’œil, on sait avec “qui” on devrait être et qui sera même la prochaine fréquence à contacter. C’est surtout utile pour les SIV ou bien la fréquence à veiller sur le COM2 lors de passage à proximité de terrain. LA fonction utile !

IMG_1375Les fréquences du moment en premier, puis les fréquences à suivre classées par distance (“c’est kiki après qu’il faudra contacter ?”)

        20150714_193850_Richtone(HDR)_SnapseedAvec ce temps, après 3 heures de vol, le passage par la case nettoyage de l’avion est indispensable. Puis, il reste à pousser l’avion dans le hangar et le remercier d’avoir tourné comme une horloge et faire tous les papiers.

14.7.15

Promenade matinale vers Mende et Millau

DCIM\103GOPRO

Le Cessna est là. Il fait beau. Il y a de l’essence. De plus, je ne connais pas cette région. Cela va en surprendre certains, mais je ne descend que très (très) rarement si bas sous la Loire alors que les promenades en Amérique du nord sont bien plus longues. Une histoire de circonstance ? Aujourd’hui, il faut en profiter.

Aubenas - Mende - Millau - Aubenas v1 GoogleEarthLa trace du vol. Aubenas –> Mende –> Millau et le retour par les Gorges de l’Ardèche

J’ai envie de me mettre en l’air et d’aller faire des Touch & Go sur des terrains que je ne connais pas. Après quelques échanges sur Facebook et la Pilotlist, je vise un toucher à Mende (LFNB) et Millau (LFCM). C’est à un jet de pierre d’Aubenas (à peine une trentaine de minutes) et chacun de ces deux terrains a sa particularité.

image

Je n’ai pas vérifié, mais il parait que Mende – Brénoux (LFNB) est le terrain le plus haut de France, hors altiport nécessitant une qualification montagne que je n’ai pas : 3362 pieds et un tour de piste à 4400 pieds. Ce n’est pas commun pour un pilote comme moi élevé en plaine mais aussi pas mal habitué par Marc-Olivier à aller se poser sur des terrains comme Blanding (KBDG à 5868 ft) ou Big Bear (L35 à 6752 ft). Mende est aussi le lieu de tournage de la scène finale de la Grande Vadrouille avec les deux planeurs poursuivis par le Fieseler Storch. Y-a pas d’hélice… C’est là qu’est l’os.

Quant à Millau, cela fait longtemps que j’en entends parler avec le viaduc à proximité. C’est une vingtaine de minutes un peu plus loin. Ca me fera explorer des endroits alors jamais survolé par le pilotaillon du dimanche que je suis ! La route est tracée, ce n’est pas compliqué. Levons-nous tôt pour voler à la fraîche, surtout avec ces terrains situés à plusieurs milliers de pieds, ce sera bien mieux pour le pilote et le moteur, même si seul à bord d’un 180 chevaux cela ne devrait pas poser de problème ;-)

20150713_080659_Richtone(HDR)Arrivé à 7h30 au terrain, il n’y a pas âme qui vive. Même le portail de l’aérodrome est fermé. J’avitaille à l’automate en libre service.

DCIM\103GOPROEn route, c’est très calme. Le répondeur d’Orange indique les ses zones restricted ne sont pas actives et lorsque j’appelle Orange, je tombe là aussi sur un répondeur automatique.

20150713_085347_SnapseedEn route, entre Mende et Millau, le domaine des Cévennes. La lumière est laiteuse. Il fait trop chaud.

Mende GoogleEarthIntégration à Mende. Il est tôt et pourtant le Dragon 48 (hélicoptère de la Sécurité Civile) s’annonce en provenance de Montpelier pour un complet à Mende. Nous ne serons que deux dans le circuit.

vlcsnap-2015-07-14-14h10m22s237Dernier virage pour la 31 de Mende. La verticale, à cette heure matinale, n’a montré aucune activité sur la plateforme. Je ne prévois donc qu’un Touch and Go, puis filer vers Millau.

 vlcsnap-2015-07-14-14h10m03s51Le soleil dans la poire, la Garmin VIRB n’enregistrera pas grand chose de ce toucher matinale à Mende. Pas sûr du tout que je monte même la vidéo.

20150713_092932_Richtone(HDR)_SnapseedMillau la ville et le viaduc au fond

20150713_093150_Snapseed 20150713_093048_SnapseedAvant de m’intégrer sur Millau, je fais une grande courbe pour admirer le viaduc.

image

Millau GoogleEarthIntégration et touch & go à Millau

20150713_090420_SnapseedMillau, vu du vent arrière 32 main gauche à 3800 pieds

vlcsnap-2015-07-14-14h20m35s1Finale piste 32 à Millau

vlcsnap-2015-07-14-14h21m15s42Courte finale à Millau. Rappel : la vitesse indiquée en incrustation (43 kts) est la vitesse par rapport au sol (relevée par le GPS) et non pas la vitesse de l’avion dans l’air qu’indique le badin de l’avion.

DCIM\103GOPROPlutôt que de rentrer tout droit vers Aubenas, je fais un petit coude pour survoler les gorges de l’Ardèche

DCIM\103GOPRO DCIM\103GOPRO

20150713_103149_Richtone(HDR)_Snapseed 20150713_102926_Richtone(HDR)_Snapseed

Aubenas GoogleEarth De retour à Aubenas, intégration par la verticale derrière un Mousquetaire qui faire des touchers et devant un PA28 de Montpelier avec deux élèves pilotes en exercice de déroutement.

Vidéo de l’atterrissage à Aubenas avec un peu plus de turbulence que lors de notre arrivée l’avant-veille ;-)

20150711_125435_Richtone(HDR)_Snapseed (Small)Retour au point de départ. Et de nouveau vu le vent s’arrime le Cessna au sol. Qu’ils sont lourds ces lests !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...