30.5.16

One S turn to the right for spacing


Parfois, il faut aussi savoir passer des Unable (“pas possible”) au contrôleur. Et parfois, si on le sent bien, on se fait sur instruction, une petite baïonnette (une sorte de "S") pour un tout petit peu rallonger la finale et éviter une remise de gaz car le trafic devant est bien proche.
"November 62P, make one S turn to right for spacing”
Cette vidéo me sert de "leçon" sur les risques de ce genre de manœuvre là où j'ai déjà un plan trop plat, donc trop bas. Une mauvaise habitude sur laquelle je travaille. C'est bien de garder ces souvenirs. Ça sert de leçon.

L’arrivée sur ce terrain, en étant le seul pilote à bord consomme déjà un peu d’énergie et d’attention. A cela, il faut rajouter la charge de travail liée à la phraséo. amerloque et la surveillance des trafics nombreux sur ce terrain. Concord - KCCR juste au nord de San Francisco - est un nid pour beaucoup d’écoles. Ce vol tout ce qu'il y a de plus standard, et donc a priori sans événement, prend alors une tournure particulière.

Quelques minutes avant le début de la vidéo, il y a déjà l'intégration avec des avions un peu partout et une fréquence tour bien encombrée. C'est ce que j'ai voulu laisser en ne gardant que ce bout de vidéo.

C'était en 2011, lors d'un voyage en Cessna Skylane (182 pas Turbo) dans l'ouest américain avec ma femme et ma fille. Quelle belle balade cela avait été. Merci à la météo et la mécanique ;-)

Le récit du vol agrémenté de photos de cette époque est à lire ici : http://20-100-video.blogspot.fr/2011/08/62p-trafic-on-short-final-one-s-turn-to.html

1 commentaire:

Hervé Leroux a dit…

Hi Vincent, pour corriger le plan un peu bas, rien de tel que le planeur, l'approche se fait avec un plan de 10%, ca fait très bizarre au début :-)

Have fun

PS : slides intéressantes pour illustrer : http://www.chalons-planeur.net/sites/default/files/Cours_4_Atterro_PRN.pdf

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...