27.3.17

Entrainement ingliche dans un DR400 à écran

Un grand merci à tous les contrôleurs de St-Cyr-L’Ecole, Toussus-le-Noble et Pontoise qui nous aident à nous entraîner à la phraséologie anglaise. Et ce n’est pas une mince affaire. Pour la petite histoire, en arrivant à Toussus, la fréquence et le circuit étaient vraiment encombrés et nous avions décidé de partir lorsque l'ATC nous a rappelé !

Ce vol était aussi l’occasion de reprendre en main le F-GGXG des Alcyons récemment rétrofité avec une avionique Garmin G500 (Primay Flight Display/Multifonction Flight Display) et GTN650 pour le bloc radio COM1/NAV1/GPS.

Enfin, aller faire des Touch&Go est toujours bon pour re-appliquer les procédures (bha-aa alors on oubli la check en vent arrière ?) et en se concentrant sur sa navigation car même avec un petite dizaine de GPS à bord on arrive à se tromper !

Bon visionnage !

15.3.17

10 vols parmi les plus beaux

On me demande souvent quel est mon plus beau vol. Je suis tenté de répondre "les 1'500 ft de Central Park". Et puis, je repense à d'autres. Des vols fantastiques et mémorables, j’ai la chance d’en avoir des dizaines en mémoire. Ils sont tous différents. Allez, je me lance. Voici une sélection de 10 parmi tant d’autres. On commence par le 10ème.

#10 Farwest en famille

Peu importe l’endroit ou la durée du voyage. Là encore, les vols sont mémorables grâce à leur objectif : partir en vacances en famille. Quel plaisir de voyager aux commandes de son avion avec sa famille à bord et bourlinguer dans l’ouest américain aux grés des parcs nationaux et autres sites “carte poste” vus d’en haut. Tous les récits et vidéo d’un des voyages Farwest en famille à retrouver ici.
 

#9 Bahamas

Pas facile de voler dans ce décor. Mais avec Marc-Olivier, grand Jedi devant l’éternel, tout est possible ! Des vols avec des lumières et des couleurs incroyables. Des pistes larges comme des sentiers de campagne nichées entre les palmiers et à quelques mètres de la plage…
 

#8 Monument Valley

Si voler dans une carte postale existe, c’est bien dans Monument Valley. Et on ne se contente pas d’y voler, on peut aussi y atterrir ! Cette fois-ci c’était en 2010 avec Bertrand. Mais on pourrait aussi aller voir celle-ci en 2008, la première fois que je me posais dans la vallée.
 

#7 Is there an instructor on board ?

Mémorable ? Oui ! Agréable ? Non ! Une erreur dans la Classe Bravo de Las Vegas mais un vol que je ne n’oublierais jamais. Le tout enregistré avec les communications ATC comme d’habitude. Heureusement, je suis allé ensuite plusieurs fois à Vegas, toujours en passant dans la Bravo et tout c’est bien passé, comme vous pouvez le voir ici et ici !
 

#6 Vol avec mon père

Inutile d’aller loin pour rendre des vols mémorables. Et peu importe la machine et les conditions météo. Il suffit d’avoir des passagers unique pour vous. C’est le cas avec ce vol.

#5 Touch & Go’s à Princess Juliana

Il y a des terrains mythiques. Ceux qui font rêver tous les simmers et les pilotes... réels. Princess Juliana sur l’ile de St-Martin en fait partie. Et grâce à Frank, j’ai eu l’énorme chance d’aller faire des tours de piste en Piper PA28. Faire des touchers à Juliana vaut son pesant de cacahuètes ! Et je ne vous raconte pas le passage au dessus de la plage de Maho !
 

#4 Mini Route Los Angeles suivi d’un atterrissage One-Six Right à Van Nuys

Après avoir regardé le film “One Six Right”, comment ne pas avoir l’envie d’aller se poser sur la piste mythique 16R de Van Nuys (KVNY) à l’ouest de Los Angeles ? C’était en juin 2009. Une journée pendant laquelle nous avons réalisé deux vols dans ce classement des “10”. Ah j’oubliais, juste avant la 16R, j’ai fait aussi ma première “Mini Route”, la procédure VFR pour passer à 2’500 ft au dessus de LAX en contact avec “LA Tower”. Mémorable aussi ! Vous avez sur cette autre vidéo plus récente, la même procédure Mini Route, mais dans l’autre sens.

#3 Tours de piste à St-Barth

Encore un terrain et une piste incroyable (St-Barth TFFJ). Beaucoup de boulot à bord du Piper PA28, mais avec l’aide encore de Frank, tout est possible, car c’est le maître des lieux dans ce coin ;-) Le passage du col de la Tourmente, au raz du rond-point, la piste minuscule qui arrive devant vous comme un missile, le nez de l’avion vers le bas sous plan fort pour viser le bon point d’aboutissement, le vent, les rafales et les turbulences ! Si voler dans une carte postale existe, c’est bien à St-Barth ! C’était en 2014. J’aurais aussi pu mettre les tours de piste aux Saintes ou l’atterrissage à Baillif !

 

#2 Vol en formation dans la baie de San Diego

Au retour du vol vers Van Nuys et Los Angeles, nous ne nous sommes pas arrêtés là. Toujours en 2009, deux Cessna à 500 ft dans la baie de San Diego en patrouille et passant sous les départs de l’aéroport international. Cette journée fut vraiment à marquer d’une pierre blanche !

#1 Verticale Central Park

Je rappelle à tous que passer au dessus de Central Park en Cessna est commun… là-bas. Il y a même une procédure qui indique dans quel sens il faut tourner au dessus de la Statue de la Liberté. C’était en 2012 alors que nous faisions une grande boucle entre Toronto, Terre-Neuve et St-Pierre et Miquelon. Finalement, certainement mon vol le plus mémorable ?

Ce classement ne demande qu’à être chamboulé par tous les autres vols qui restent à venir ?

13.3.17

Vidéo complète de l’arrivée, de retour de Catalina (Farwest’16)

 
La vidéo de l’arrivée à San Diego (Montgomery Field) est présentée sans coupure et avec toutes les communications ATC. Vous avez toute l’intégration en temps réel avec les sous-titres (pensez à les activer depuis YouTube)… enfin, lorsque j’ai compris ce qui se disait.
 
En arrivant, nous avons un changement d’intégration par un basculement de “vent arrière main gauche pour la 28L” vers “un vent arrière main droite pour la 28R”. Mais surtout le contrôleur à la tour de Montgomery Field nous réserve une surprise : il nous parle en français ! Il est vrai que je n’avais pas reçu une transmission m’avertissant d’oiseaux sur la trajectoire de la finale.
 
Lorsque nous dégageons, je le remercie et de nouveau la tour nous répond en français sous les rires de l'équipage ;) "Il vous en prie"

Encore merci à la tour de Montgomery ce jour-là !

11.3.17

Convention entre les Alcyons et le SGAC

Ce matin, j’ai mis à profit la convention qui lie mes deux aéroclubs (Alcyons et SGAC). En étant membre des Alcyons et pour une cotisation de 40€, je peux accéder aux Cessna du SGAC (malheureusement, le Cirrus RV que vous voyiez sur beaucoup de vidéos et sur ce blog, a quitté le club).

TDPDeux tours de piste standard et deux basse hauteur plus tard

L’occasion était donc trop belle. En plus, avez-vous remarqué comme les journées rallongent et que la météo de ce matin était clémente ?

20170311_113451_HDR-01Après le vol en compagnie de mon FI, Bruno M. également point de contact pour la convention Alcyons-SGAC côté SGAC

On me demande souvent la qualité de la précision du GPS (Bad Elf Pro) portable que j’utilise - connecté via Bluetooth - à mon iPad. En plus de la trace des tours de piste de la première image, voici un zoom sur la trace enregistrée au sol. Pour info, le récepteur GPS est placé dans un Cessna 172 (ailes hautes, habitacle peu ouvert) et surtout “jeté” dans le vide poche entre les deux sièges.

Précision GPS

Ci-après, vous pouvez voir la vue en coupe affichée dans le Debriefing Pack de SkyDemon. Forcément, en tour de piste les points de route sont amusants. On devine aussi à la montée un peu raide du 1er décollage, un exercice de décollage “Soft Field” (kom ki dize zau uesse) : volets 10, puissance sur frein, manche arrière, on laisse décoller, on rend la main pour accélérer un chouya, puis montée à pente max.

chrome_2017-03-11_18-49-25

 

Serait-ce le début de la saison ? Serais-je sorti de mon hibernation et de cette période où je me demande, chaque année, si je vais revoler cette nouvelle année ?

10.3.17

Lorsque la tour de San Diego parle français (Farwest’16)

Ce sera donc la vent arrière main droite pour la 28R à Montgomery (KMYF). On prépare l'avion et je rate un premier message de la tour qui nous était destiné. Je demande à répéter et le contrôleur de la tour de Montgomery Field me répond... en français ! "Il y a des oiseaux en final" ;)

Lorsque nous dégageons, je le remercie et de nouveau la tour nous répond en français sous les rires de l'équipage ;) "Il vous en prie"

Merci à la tour de Montgomery ce jour-là !

PS : cette vidéo est un extrait d’une plus longue vidéo où vous aurez toute l’arrivée depuis Mount Soledad.

6.3.17

Vidéo du décollage de Catalina (Farwest’16)

 
A chaque extrémité de la piste, il n’y a que du ciel. Le terrain de Catalina porte bien son nom : Airport in the Sky.
 
Voici la deuxième vidéo du voyage de Juillet 2016. Antoine prend les commandes pour cette branche retour vers San Diego. Nous sommes à bord d’un Cessna 172 ( 160 ch) et nous décollons de Catalina, pour un right downwind departure.
 
La piste est en pente mais longue (3’000 ft / 915 mètres) et à chaque extrémité, on trouve des falaises.
 
Bon visionnage !

2.3.17

Comment afficher les trafics réels en temps réel dans Prepar3D

On ne peut pas faire plus réel dans le virtuel : la météo réelle, les trafics réels en mouvement et l’écoute de la tour. Et tout ça devant son PC. Nous sommes en 2017 et les premières versions de Flight Simulator sont loin.

FSXWX_2017-03-01_18-02-55

Il faut une petite batterie de logiciels et un peu de patience pour les configurer, mais le résultat fait frissonner. On est juste devant son écran de PC. On entend, mais surtout ON VOIT des Skywest, Frontier, Alaska, American, un Asia Super (A380) recevoir leur clairance d’atterrissage ou de décollage. Au loin, TV4, TV5 et TV11 (des hélicoptères de la TV de Los Angeles) semble cercler et frôler la classe Bravo de l’aéroport international. Un Police Copter est aussi par là. J’entends aussi deux clairances de Mini Route VFR, mais je n’arriverais pas à voir les trafics.

2017-3-1_18-19-16-450

Comment est-ce possible ?

FSXWX_2017-03-01_18-05-08

Au centre de l’image précédente, on voit Prepar3D qui affiche en temps réel les trafics de LAX, Los Angeles international en utilisant les objets 3D des MTL d’IVAO et de Sky AI Trafic. En haut à droite, c’est LiveATC et l’écoute de la tour de contrôle également en temps réel. En bas à droite, on voit un logiciel gratuit, FSxWX, qui injecte la météo réelle (à partir des METAR/TAF) dans le simulateur. Sur la gauche, ce sont les deux logiciels qui injectent les avions réels dans le simulateur Prepar3D. Le premier en haut (RealTraffic), récupère via Internet tous les trafics ADSB. Le second (PSXseeconTraffic), en bas à gauche, récupère toutes ses informations et les envoi dans Prepar3D en choisissant le bon modèle 3D pour la représentation.

Pas à pas

Vous pouvez tout configurer en suivant le manuel de PSXseeconTraffic même s’il est un peu confus et pas simple à parcourir. Voici les grandes lignes et quelques conseils.

Préambule : il vous faut des modèles 3D d’avions pour représenter tous ces trafics. Ceux qui volent sur IVAO peuvent utiliser la bibliothèque des MTL. Il existe aussi d’autres produits payants ou pas : MyTraffic, WoAI, Sky AI Traffic…

1. Téléchargez et installez les deux outils “RealTraffic for PSX” et “PSXseeconTraffic” avec les liens ci-dessus. Sachez que RealTraffic est payant mais propose une version 10 min gratuite (que l’on peut relancer sans fin 3 lancements par période de 24 heures).

2. Pour que PSXseeconTraffic sache quels sont les modèles 3D AI que vous avez sur votre Prepar3D, il vous faut créer le fichier AI_liveries.txt. Télécharger VMRGenerator (à cette adresse sur le même site que l’auteur de PSXseeconTraffic). Lancez-le et si besoin pointez vers les librairies d’objets 3D AI que vous avez installé. Par exemple, sur ma configuration, j’ai les MTL d’IVAO et Sky AI traffic :

VMRGenerator64_2017-03-01_18-56-31

Une fois vérifié que VMRGenerator pointe bien vers vos librairies, cliquez sur GO! Cela va prendre un temps… certains et générer dans le répertoire de VMRGenerator un nouveau fichier AI_liveries.txt. Copiez ce fichier “AI_Liveries.txt” dans le dossier où se trouve PSXseeconTraffic (et le PSXseeconTraffic.exe).

3. (option) Exécutez ParkPosGenerator qui se trouve dans le dossier où est installé PSXseeconTraffic. Vérifiez que ParkPosGenerator pointe bien vers votre dossier de Prepar3D et cliquez sur GO!

ParkPosGenerator_2017-03-01_19-01-02

Il se passe là encore un certain temps et tout le contenu du dossier appelé “parked” a dû être mis à jour.  C’est tout ce dossier “parked” rempli de fichiers .txt qui doit être copié DANS le répertoire de PSXseeconTraffic. Il doit déjà en y avoir un. Remplacez tous le dossier “parked” de PSXseeconTraffic par le dossier “parked” de VMRGenerator.

Pourquoi faire ? Si on n’avait que les trafic ADSB provenant de RealTraffic, on n’aurait pratiquement aucun trafic aux portes car dans la réalité, les avions sont “éteints” et ne diffusent plus leur position ADSB sur des gros aéroports. Pour remplir les gates de vos aéroports, PSSseecontraffic a besoin de savoir quels décors sont installés sur votre configuration et surtout si vous avez des compléments plus riche que les décors de base. Balayer tous vos compléments, c’est ce que fait ParkPosGenerator en créant un fichier .txt par terrain.

4. Lancez votre Prepar3D, placez-vous sur LAX où n’importe quel terrain avec du trafic.

5. Une fois Prepar3D chargé, lancez RealTraffic (en mode administrateur). Changez l’adresse IP dans le champ PSX/PSXseeco… par l’adresse IP de votre PC (127.0.0.1 n’a pas fonctionné chez moi). Pour le reste, cochez les cases comme ci-après :

javaw_2017-03-01_19-08-20

Si votre Windows vous alerte que JAVA ou RealTraffic demande un accès à Internet… A votre avis, faut-il lui donner ? Oui, bien sûr, c’est par là qu’il va chercher la position des avions réels.

6. Lancez PSXseeconTraffic (en mode administrateur)

PSXseeconTraffic_2017-03-01_19-09-51

Même remarque que précédemment, si votre firewall/anti-machin vous alerte et vous demande des autorisations, c’est le moment de lui donner. PSXseeconTraffic va avoir besoin de dialoguer avec RealTraffic lancé juste avant et votre Prepar3D.

Attention : après le 1er lancement, cliquez sur le C (petit bouton avec un “C”) en haut à gauche pour qu’il affiche “RealTraffic for PSX” et non plus “PSX” tout court :

FoxitReader_2017-03-01_19-11-59

FoxitReader_2017-03-01_19-12-33

La première fois, vous devrez redémarrer PSXseeconTraffic car il demandera à se fermer de lui-même après avoir cliqué sur “C”.

Pour le reste, copiez mes réglages (pour commencer) :

PSXseeconTraffic_2017-03-01_19-14-07

Plus d’info ?

La FAQ de PSXseeconTraffic : http://www.mycockpit.org/forums/showthread.php?t=31294

Si vous êtes courageux, il y a un énorme fil de discussion sur AVSIM. Plus de 40 pages : http://www.avsim.com/forums/topic/504208-flying-with-live-traffic/

Le forum de support de PSXseeconTraffic sur MyCockpit : http://www.mycockpit.org/forums/forumdisplay.php?f=338

1.3.17

VFR en un coup d’œil

Si vous êtes habitués de ce blog, vous savez que j’utilise beaucoup le site Topmeteo.eu pour obtenir une vue en un clin d’œil des conditions VFR ou non sur une journée :

9100x24!fr!0!201702270000!9100x24

Une des cartes disponibles sur abonnement donne la situation VFR pour toute la journée en % d’heure(s) volable(s) pour le VFR. C’est un service payant (forfait national pour €73.90).

En cliquant un peu par hasard sur les paramètres de WindyTV, j’ai vu qu’il y avait aussi une carte un peu similaire heure par heure :

chrome_2017-02-26_11-29-15

En cliquant sur l’échelle en bas à droite, on peut changer les unités :

chrome_2017-02-26_11-43-03

chrome_2017-02-26_11-45-18

Tout est question de modèle météo bien sûr (GFS, NEMS et ECMWF pour WindyTV) et une prévision reste une prévision. Ces vues très générales permettant de se faire une grossière idée de “VFR ou pas ?”. Pour partir, il faut forcément une analyse plus poussée notamment avec les cartes de temps significatifs ou des TAF (par exemple). L’appel à un ami (prévisionniste météo) est aussi une bonne idée pour avoir un avis supplémentaire.

Temps significatif

32279897344_e2dedabb72_o

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...