1.7.18

1er test en vol avec le Gimbal Zhiyun Smooth-Q et OnePlus 6

Image2

A l’occasion d’une promenade au Tréport, j’ai testé mon Gimbal en vol dans un DR400. Mais qu’est-ce-qu’un Gimbal ? C’est un accessoire qui permet de stabiliser le tournage de vidéos. On y place son smartphone et cette poignée - équipée de gyroscopes sur 3 axes et de petits moteurs - va stabiliser dynamiquement le smartphone. Une sorte de Steadycam du pauvre.

Le modèle de Zhiyun (Smooth-Q) est chinois et ne vaut pas plus de 80€. C’est donc un gadget amusant à utiliser qui ne m’a pas ruiné. Il faut en plus un smartphone et installer l’application gratuite sur le téléphone.

Image associée

La vidéo montre des prises de vue en vol, mais aussi des plans au sol. Evidement, j’ai parcouru la documentation rapidement (pas taper !) et ses premières captures sont largement perfectibles. Il me faudrait par exemple parcourir les modes de contrôle de la Gimbal ;)

chrome_2018-07-01_08-40-19

L’image est bien stabilisée sur les plans de roulage et les panoramiques latéraux. Regardez à la fin le plan sur la tour de St-Cyr alors que nous roulions vers le parking. Les panoramiques vers la droite avec un peu d’aile de robin et du ciel sont sympathiques aussi. Il y a un effet surprenant où on voit beaucoup bouger l’aile et l’horizon reste parfaitement stable. Surprenant et donc assez irréaliste. Les selfies restent des… selfies et le faible angle de vue d’un smartphone, comparé aux caméras sportives, est vraiment pénalisant. Il faudra tester, non pas avec un smartphone, mais avec une GoPro.

chrome_2018-07-01_08-41-21

Mais le plus important reste peut-être est l’encombrement. Au sol la poignée ne semble pas imposante. On la manipule simplement comme on le voit sur la séquence de la prévol de Georges au Tréport (à voir à partir de 0min50s). Mais une fois dans le cockpit du DR400, on comprend rapidement qu’on a pas beaucoup de place. Là aussi, le grand angle des GoPro sera plus efficace.

Image3

Cette première expérience est donc mitigée. Au sol, pourquoi pas. Mais en plus d’être un peu encombrant à bord, c’est aussi un truc-en-plus à trimballer dans les affaires de vol. Même si on a gagné en trimballant moins de papier/cartes, il reste l’iPad, la tablette de backup (que Georges a testé et qu’on voit sur cette vidéo), les 3 ou 4 GoPro, les ventouses pour les GoPro, les batteries supplémentaires, la PLB, le casque avion, le Stratus (aux US)… Et mon sac de vol devient de plus en plus lourd. Reste à privilégier l’essentiel ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...