31.5.19

[FW19] 29Palms : $100 Flight Simulator Flight !


Se rendre sur un aérodrome juste parce que vous le connaissez bien sur Flight Simulator est quelque chose que je fais depuis longtemps déjà. Palm Springs ou Monterey, la première fois, a été motivé aussi parce que la scène d'Orbx est troublante de réalisme. Bon, OK, Monterey est aussi sympa à visiter. Souvent, je retourne aussi en virtuel sur les terrains de Farwest réels. Aujourd'hui, nous sommes à Sedona et il nous reste plein de terrains à explorer sur ma liste. Dont certains sur la Bucket List 2019 (voir la fin du récit de Marble Canyon). Par contre, aller sur un terrain au milieu du désert sur lequel, il n'y a (a priori) rien... est quelque chose qui surprendra toujours Antoine ;) Nous nous concoctons un programme pour la journée au gré des terrains que nous avons envie de faire. Vive les Farwest ! Cap à l'ouest vers un terrain de ma BuckList : Twenty Nine Palms (KTNP). Ce sera ma branche.

224 nm parcouru et 2 heures 29 minutes block-block selon le logbook de ForeFlight. Vitesse moyenne : 114 kts
Tout est vraiment rodé maintenant avec Antoine. En fonction du commandant de bord de la branche du jour, l'un fait la prévol, l'autre le chargement, le troisième (euh non...) vérifie l'huile et fait les purges... etc... Tout le vol est planifié ensemble pour aller plus vite. Avec les tablettes et une connexion Internet, nous avons tout depuis un seul équipement.

Comme tous les matins, on charge la bestiole. Au parking de Sedona. Je fais aussi le tri entre les affaires propres et les affaires sales qui restent dans l'avion pour m'éviter de trimbaler une grosse valise. 

Le programme de la journée : Sedona, 29 Palms, Big Bear et San Luis Obispo.
Ensuite, Antoine fera Big Bear (L35) qu'il ne connait pas et je finirais par une longue ligne droite de 2 heures pour nous amener sur la côte : San Luis Obispo (KSBP). Au plus près d'Oceano (L52, qui est trop risqué pour nous, simple VFR et qui peut être recouvert du brouillard maritime comme Half Moon Bay.

10h00 du matin. Bonne humeur pour une splendide journée d'aviation qui s'annonce !
Alignement piste 21, dans l'incroyable paysage de Sedona.
Décollage de Sedona, Airport in the Sky, sur sa colline.

A peine parti, nous croisons des trafics à l'ADS-B
Bonne humeur aussi à bord du 75 Foxtrot en croisière à 8'500 pieds
Avec une centaine de nœuds de vitesse sol, la traversée du désert est ennuyante. On est avec LA Center, l'avion est trimé, il vol droit, on a du Flight Following, tout est dans le vert. On scan la planche de bord, l'iPad à la recherche de trafic ou de quelque chose d'anormal. Mais rien. Alors je prends mon téléphone et poste une image sur Facebook. Et même à 9000 pieds, j'attrape de la 4G. L'upload se passe à la vitesse de la lumière. Surpris. Alors je déclenche un peu sans y croire un appel Facebook (ou WhatsApp me rappelle plus) vidéo avec Jérémie B. (prochain Farwest en août). Et surprise ! La communication s'établie et je reçois l'image vidéo. Il est au clubhouse des Alcyons, c'est la fin d'après-midi pour eux... Il nous voit à bord alors que je fais un panoramique avec mon téléphone. Nous entamons une conversation vidéo de quelques minutes alors que nous sommes au milieu du désert, à 8'500 pieds dans notre Cessna aux US et lui à St-Cyr !

Survol de Lake Havazu en route vers KTNP
On découvre aussi, seulement maintenant que le transpondeur Garmin est aussi équipé du Bluetooth. Il peut donc envoyer vers nos iPad les infos ADS-B !

Et ce n'est qu'au bout de quelques heures que nous nous rendons compte que nous avons 3 sources GPS : Bad Elf, Stratus et le transpondeur de bord. Mais surtout 2 sources pour l'ADS-B : le stratus et le transpondeur de bord !

Entre Sedona et Twenty Nine Palms... Il y a pas mal de désert.

Le diagramme d'aéroport tel que le présente Foreflight
L'A/FD tel que présenté par Foreflight dans l'onglet Airports.
122.8. On entends d'autres trafics faire leur auto-information sur la fréquence. Personne a priori sur le notre. LA Center nous a averti d'une zone hot (Sundance MOA) que j'évite précautionneusement.



Un peu de relief dans la descente, on s'attends donc a peu de turbulence. Et je me remémore la présence d'oiseaux sur la scène FSx/P3D et du vent de sable qui est simulé. Antoine précise "Si on pouvait éviter de voir l'un et l'autre, ce serait bien".

Je fais mon auto-info sur 122.8, mais il n'y a pas un chat.

Le vent est calme. J'ai envie de me faire la 26. J'ai souvenir de m'y être posé.
Intégration... un peu bizarre à Twenty Nine Palms

... et je file vers le vent arrière main droite de la 26...
Vent arrière 26 main droite. Même les nuages me font penser à Flight Simulator !

Longue finale 26.

Courte finale 26, KTNP, 29Palms... Avec une composante arrière. Encore un atterrissage loin de la perfection.
Le grand triangle jaune (à gauche sur l'image) montre bien la composante de vent arrière. J'ai *encore* dû mal lire la manche à air durant la reconnaissance verticale !
Bienvenue à Twenty Nine Palms !
Au roulage, je retrouve... mes marques. Une sorte d'impression de déjà vue. "C'est comme dans le vrai" annonce-je comme un lapsus ! Même si encore une fois, c'est le manque d'activité et d'animation qui change d'avec le virtuel. La scène de TwentyNinePalms a le défaut (ou l'avantage) d'avoir beaucoup de personnages animés : un mécanicien sur le parking, un autre sur un BizJet dans le hangar, un pilote qui tourne en rond près de son avion...


Aujourd'hui, il n'y a pas grand chose pour animer la plateforme réelle. Je cherche aussi du regard les semi-remorques que je vois passer sur l'highway.

Piste dégagée, je retrouve le parking principal et me dirige vers la pompe. Je sais déjà où elle est.


Le 75 Foxtrot à la pompe. Ils ont cassé le panneau Chevron !
La définition d'une plateforme déserte. Rien. De Rien. Et la chaleur !
Ajouter une légende

De l'essence pas cher !

Nous nous lançons dans l'exploration de ce petit bâtiment que j'ai en mémoire dans FSx/P3D.









Nous rentrons dans le Pilot Lounge, une chose difficile à faire dans FSx/P3D. Et je signe le Visitors' Log book :


Le Visitors' Log Book de TwentyNine Palms


Et si l'on comparait maintenant le réel avec Prepar3D et la scène de 29Palms ? Voici des collages avec une photo réelle et une situation (approchante) depuis Prepar3D. Les angles de vue sont difficilement reproductible dans le simulateur du fait de la prise de vue réel avec un angle FishEye de la GoPro.

La scène dans FSx/P3D montre beaucoup d'objets abîmés et usés par le temps, mais la réalité est encore bien pire. Les marques de piste par exemple ont vraiment subies le vent et la chaleur du désert dans le réel.
Ce grand truc jaune est un Tetrahedron !

Le Tetrahedron et la manche à air depuis la scène sur Prepar3D



Il y a toujours ce problème dans la simulation des objets qui sont bien trop contrasté par rapport à leur environnement. Les pistes se dégagent beaucoup trop sur le reste du décor.




Malheureusement le panneau Chevron a disparu dans la réalité mais beaucoup de détails permettent de s'y croire, comme ces barres jaune qui protègent la pompe ou le container à poubelle sur la gauche.

Il y avait beaucoup moins d'avion sur la plate-forme et moins d'animation !


Une vraie ambiance désertique !




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...