21.11.14

En prévision d’un futur Air Chat

J’avais du voir ça par hasard, il y a longtemps lors d’une promenade sur Sporty’s ou Marv Golden. Et puis… C’est bientôt Noël et la livraison est arrivée ce jour. Tout la famille est LightSpeed, le chat de la maison sera “Mutt Muffs”. Il dispose donc maintenant de son casque-avion pour le protéger du bruit lors des vols Air Chat ;-)

12.11.14

De Palm Springs (KPSP) à Big Bear (L35) avec Prepar3D et la dernière scène d'Orbx.

J'ai craqué pour la dernière scène d'Orbx Palm Springs (KPSP) comme un encouragement à sortir rapidement tout le sud de la Californie, un peu ma deuxième patrie de pilotaillon.

15147645713_ac975606f4_bUne vraie ambiance à l'américaine : un FBO, des jets privés,
des passagers et un marshaller (animés) qui attendent.

J'ai donc enfourché une monture locale (Carenado C182T) et pour faire aussi réel que possible (as-real-as-it-gets) :

  • Météo réelle avec Active Sky Next
  • Positionnement au départ d'un FBO (Signature) à l'ouest du terrain. L'autre FBO Atlantic est au seuil 31R
  • Traffic AI au maximum pour les liners et l'aviation générale
  • Utilisation de l'ATC intégré de P3D interdiction de lire les "sous-titres" et manipulation des transpondeurs et fréquences (je ne suis pas encore passé à PilotEdge

15747598946_474494957c_bLa route est on ne peut plus simple (vue depuis Skyvector).

C'est tout droit et rapide : une trentaine de nautiques, une quinzaine de minutes de vol mais par contre ça monte énormément ! On part d'à peine 500 ft à Palm Springs pour atteindre Big Bear à 6700 ft !
Pas d'espace compliqué, on part tout droit dans l'axe 31 (northbound departure)

15585877118_a86c9f3d2e_bLa carte du terrain pour faire travailler la circulation au sol, la lecture de carte, la lecture des panneaux de signalisation et tous les marquages au sol.

- "Skylane 78T, taxi holding point 31L via W2 W and A"

 

15765192471_a0a7d5f0ee_b
Là encore, c'est une vraie ambiance aviation générale à l'américaine : on côtoie à la fois sur la fréquence mais aussi tout proche de soi les "gros" (no offense !)

15767058675_e7462bbd9a_bAu point d'arrêt 31L, le terminal principal et ces centaines de détails et les 2 tours de contrôle dont la petite très dans le style américain

15765193181_6db3dca8bc_b
Aligné 31L et 10.000 ft et plus de 3 km de piste devant moi, l'aviation générale aux US occupent les points d'arrêt

15768625262_ee5856e5bb_b
Coup d'œil (rapide) vers les installations durant la montée initiale. Notez les marquages au sol, les traces et usures qui renforcent encore plus l'immersion

15581220989_5e7191e09c_b
Le nord de Palm Springs. Pour rappel, tout autour, c'est le désert !

15767060375_e97b98ca6a_b
Coup d'oeil vers l'arrière.

Dommage d'être tout seul. L'ambiance cabine du Carenado C182 est fantastique. On devine que plus bas sur la côte la météo, comme bien souvent est plus chargé. June Gloom fait encore des ravages

15581636528_7afb90637e_b
Après la démesure de Palm Spring voilà "enfin" le désert

15743358956_9a713512f3_b
On continue à monter tout droit et j'atteind "Morongo Valley" (je ne connais pas, j'ai juste regardé sur la carte)

J'ai quitté la classe Delta de Palm Springs et suis passé en Flight Following (du super-ultra-méga SIV pour ceux qui connaissent en France) avec SOCAL approach (ou Los Angeles, je ne sais plus)

15147649583_7758b579ec_b
Très jolis textures et mesh, on sent presque la chaleur du désert

15767062115_468e4d096b_bOn atteins la limite de la scène d'Orbx et on comment à basculer de façon très progressive vers les textures génériques d'Orbx FTX Global (zone plus "verte" et sombre).

Le relief commence à pointer le bout de son nez. Devant il y a un obstacle (a.k.a une montagne) à plus de 11.000 ft (3.300 mètres) !

15585991428_60519899d1_bEn même que Flight Simulator (Prepar3D), je connecte mon iPad avec SkyVector pour m'entrainer à sa manipulation.

Le mode "Mountain terrain" donne des indications de couleurs (jaune, orange, rouge) en fonction du relief comme le Terrain Awarness des Garmin.

15747782586_7714b8c77d_b
La carte de Big Bear (L35). Le terrain a la particularité d'être haut perché et donc d'être très exigeant pour les avions à piston.

4829946675_b32733da47_b
L'altitude et la chaleur peuvent dramatiquement impacté les performances de nos petits avions (surtout non-turbo).

Ici le très bon exemple, lors de mon dernier passage. Le terrain est réellement à 6.752 ft mais les conditions du jour font que votre moteur à piston est lui à 9.200 ft ! La gestion de la mixture et des performances de votre machine sont indispensables. C'est très accidentogène et Big Bear a même nécessité, à un certain moment, dans mon club de San Diego une sorte de qualification de site (terrain en altitude), inscrit dans le règlement intérieur. Surtout, encore une fois, lorsqu'on vient du désert.

15581902087_a28701ed3e_b
Finale à Big Bear (L35) : derrière le terrain on trouve le lac de montagne, à gauche les remontés mécaniques de la station de ski.

Il y a moins d'une demie-heure, on était dans le désert ! Je ne montre pas plus de capture d'écran car on est dans le générique (Orbx FTX Global et Vector tout de même mais pas de mesh) mais je voudrais souligner le plaisir de l'ATC intégré de Prepar3D (Fsx même combat) : clôture du Flight Following, écoute de l'AWOS (message automatique avec une voix de robot, du coup dans Prepar3D c'est nickel comme en vrai !), passage des messages sur Big Bear traffic... le bonheur de l'entrainement et de la "vraie" simulation. On regrettera juste que l'AWOS ne passe pas les Density Altitude ;-) comme le fait le vrai.

15771443225_9b5dc8576b_b
La trace globale du vol vue depuis Google Earth.

C'est vrai que ça devient vert comme dans P3D (sic) en partant du désert. La séparation scène Orbx et texture générique serait-elle encore plus loin et encore moins perceptible ?

15769574461_003407982a_bLa trace globale de ce court vol vue depuis SkyDemon.
Remarquez la coupe en vue de profil et le relief.

Si vous voulez voir Big Bear en vrai à bord d'un avion, mais au départ de San Diego (KMYF) avec aux commandes Marc-Olivier et The Duchess : https://www.youtube.com/watch?v=juZnmJ4LEv4 car je n'ai jamais eut la chance de me poser à Palm Springs (KPSP), juste 2 ou 3 fois à J.Cochran (KTRM) pour refueler.

Bilan de cette première découverte de la scène de Palm Springs d'Orbx : une immersion à la hauteur de mes espérances. Ils sont très très forts pour peupler de détails une scène somme toute classique et faciliter l'immersion. D'autant que d'après la publicité et la plaquette il y a tout plein d'autres choses à aller découvrir sur ce terrain.

11.11.14

Support du SLI pour Prepar3D : faisons-nous entendre

Ce n’est un secret pour personne nVidia ne supporte pas officiellement le SLI* (et un bon AA*) pour Lockheed Martin Prepar3D. Lockheed Martin indique avoir fait le nécessaire auprès du constructeur de carte graphique, et c’est peut-être aussi un peu aux clients de nVidia et LM de se faire entendre.

Je lisais un fil de discussion sur le forum AVSIM Prepar3D qui évoquait le moyen de pointer le projecteur sur ce projecteur. Ce fil de discussion pointait vers un autre fil sur le forum GeForce de nVidia :

We determine which games to focus development efforts on based on how popular the games are among our user base. If you want to see a specific game supported, it's best to just continue playing it and to submit feedback requesting it through GeForce Experience, as this helps us prioritize support.

Et bien… pourquoi ne pas le faire ?. Utilisons le bouton “Envoyer un commentaire” à nVidia

  1. Téléchargez et installer GeForce Experience. Vous pourrez ensuite le desinstaller et cela n’impacte pas votre driver nVidia en place : http://www.nvidia.fr/object/geforce-experience-download-fr.html

    image
  2. Lancez GeForce Experience et rendez-vous sur l’onglet “Jeux” puis cliquez sur "Envoyer un commentaire" en bas à droite :

    image

  3. - "Sélectionner la catégorie de commentaires" = "Détection et prise en charge des jeux"
    - "Sélectionner une sous-catégorie..." = "Suggérez un jeu pour lequel nous devons assurer le support"
    - Pointez vers l'emplacement de votre Prepar3D. Par exemple c:\Program Files (x86)\Lockheed Martin\Prepar3D v2\Prepar3D.exe)
    puis remplissez le champs remarque avec par exemple un texte comme celui-là :

    "Bonjour nVidia,
    Lockheed Martin Prepar3D est un des simulateur les plus avancés sur PC. Le support du SLI et un AA efficace serait un réel plus pour tous les clients de P3D mais aussi et surtout pour tous les possesseurs de 2 (ou plus) cartes graphiques nVidia.
    A l'heure actuelle, les bénéfices attendus d'une configuration nvidia SLI ne sont pas à la hauteur de l'investissement et ne sont pas en phase avec ce qu'est en droit d'attendre un client de nVidia.
    Merci de considérer le support du SLI pour P3D via un profil nVidia.
    Cordialement,
    Vincent B."

    image

image

Ce sont bien les petits rivières qui font les grands fleuves, n’est-ce-pas ?


* SLI : disposer de plusieurs cartes graphiques et répartir la charge sur plusieurs processeurs graphiques
AA : antialiasing (lissage des lignes obliques) pour une meilleure qualité d’image

Prepar3D SLI support : I have a dream, let our voice be heard.

It’s no secret that the nvidia SLI and (proper AA) is not supported officialy on Prepar3D through an nVidia profil. Lockheed Martin stated that they do their best toward nVidia. Maybe should we, nVidia and Lockheed Martin customers, act a little as well.

I was reading the AVSIM Prepar3D forum and one of the post was related to how we could bring awarness to nVidia that a SLI support would be… helpfull. The AVSIM post points to GeForce forum and a response of an nVidia offical stated that the the way to claim a game support is to use the feedback feature within GeForce :

We determine which games to focus development efforts on based on how popular the games are among our user base. If you want to see a specific game supported, it's best to just continue playing it and to submit feedback requesting it through GeForce Experience, as this helps us prioritize support.

So let’s do it. It’s a matter of GeForce experience (that you can remove after installing) and filling a 30 seconds forms :

  1. Download and install Geforce Experience (30mb and if you want to keep your installed driver you may so) : http://www.geforce.com/drivers

    image
  2. Launch GeForce Experience and go to the Game tab, then click on the “Send Feedback” button on the bottom right :

    image
  3. Select
    - “Feedback Category...” = “Game detection and support”
    - ”Select a sub-category...” = “Suggest a game we should support”
    - Point to the installed location of your Prepar3D (example c:\Program Files (x86)\Lockheed Martin\Prepar3D v2\Prepar3D.exe)

    image
    In the Comments field, type something like this one :

    Hello nVidia,
    Lockheed Martin Prepar3D is one of the most advanced flight simulator on PC. SLI and proper AA would be a extraordinary helpfull for all P3D customers and certainly for all owners of 2 or more nVidia graphic cards.
    So far the benefit of having an nvidia SLI configuration doesn't worth the cost and it's not at the level of customer satisfaction nvidia owner may expect.
    Please considere adding SLI support for Prepar3D in an nVidia profil.
    Best regards,
    Vincent B."

image

Yep. It’s just a drop in the ocean but many small one make a big one isn’t it ?

5.11.14

Skydemon : 1ère impressions et connexion à FSx/Prepar3D

Ca y est. J'ai acquis une licence Skydemon. Pourquoi donc ? Air Nav Pro ne me contenterait-il plus ? Qu'y-a-t-il de nouveau pour justifier ce choix ? Qu'est-ce-qui justifie les €203.40/an ?

La toute première raison est très certainement la curiosité.

Souvent lorsque l'on évoque Air Nav Pro, soit on tombe sur un utilisateur d'Air Nav Pro, soit on rencontre un utilisateur de SkyDemon. Au delà du format de la carte (scan vs vectoriel), les philosophies des deux produits semblent différentes et finalement, il me semble que les usages ne sont pas les mêmes. Je vais découvrir tout cela avec curiosité. Une démonstration en vol de l'incontournable Marc-Olivier aura certainement fini de me convaincre :-)

DCIM\100GOPRO

La deuxième raison, un peu liée, est une certaine lassitude d'Air Nav Pro et la sensation que si je ne me retenais pas je noierais de message le forum de support de Xample. Avec Air Nav Pro, j'ai l'impression de connaitre le produit par cœur, de connaitre ses points forts et surtout... ses points faibles. Je bloque en ce moment sur le zoom > à 2 nm qui fait disparaitre le fond de carte lorsqu'on a une VAC en surimpression, l'impossibilité de savoir quelle mise à jour de carte on a (ou pas) installé, la version Android qui meure doucement et abandonne tous les utilisateurs de cette plateforme (dont moi en backup avec un Galaxy S4) et finalement d'arriver en butée des ressources que peut offrir Xample avec ses moyens.

image
Incrustation des VAC depuis la version PC

Enfin, ma troisième raison n'en est pas vraiment une, je l'avoue. En googlant 3 minutes, je me suis rendu compte que SkyDemon pouvait être connecté à mon Flight Simulator en quelques secondes. Et ça, ça m'intéresse !

Skydemon + FSx (ou Prepar3D)

Et pourtant, il n'y a pas de connecteur intégré dans SkyDemon pour Prepar3D (mon simulateur sur PC), ni FSx, ni FS2004. Mais il y a un connecteur pour X-Plane accessible depuis la version iPad (Réglage – Options de connectivité – X-Plane).

image

Il suffit alors d'utiliser FSXFlight (http://www.fsxflight.com/). J'avais déjà évoqué ce tout petit programme payant il y a 2 ans lors de mon apprentissage de ForeFlight. Voir à ce sujet, ce message sur mon blog : http://20-100-video.blogspot.fr/2012/12/connectez-foreflight-avec-flight.html

A l'époque FSxFlight coûtait €4.99, maintenant c'est $19.99 ! Il fallait l'acheter lorsque je vous le conseillait ! ;-)

[FSXFlight%252012122012%2520194107%255B2%255D.jpg]

FSXFlight indique n'être compatible qu'avec WingX Pro7 et Foreflight et pourtant il marche parfaitement avec SkyDemon. Votre FSX/FS2004 ou Prepar3D équipé de FSUIPC et de FSXFlight envoi des infos GPS sur votre réseau Wi-Fi, celui-là même où vous connectez votre iPad avec SkyDemon et dans lequel vous indiquez vouloir vous connecter avec X-Plane. En quelques secondes votre SkyDemon va récupérer toutes les informations GPS de votre simulateur. Et vous voilà volant virtuellement dans Prepar3D/FSx/FS2004 avec votre iPad+Skydemon au même endroit, même vitesse, même altitude... etc...

Et vous savez à quel point je suis défenseur de l'apprentissage de ce genre d'outil sur tablette AU SOL, CHEZ VOUS, DEVANT VOTRE PC plutôt que dans un avion où nous avons tout autre chose à faire.

C'est ainsi que depuis une dizaine de vols virtuels, je me met en situation d'être assis dans un Cessna/Robin/Cirrus et de manipuler SkyDemon comme si j'étais dans un vrai avion. Où sont les fréquences ? Comment puis-je avoir la carte en surimpression ? Quel espace traverse-je ? Quel sont les altitudes de sécurité à tel endroit ? Et si je me déroutais là-maintenant, de quoi aurais-je besoin ? Autant de situations pour lesquelles je me suis déjà entrainé avec Air Nav Pro et qui nécessite maintenant que je re-apprenne tout.

image Tours de piste à Biarritz avec la VAC en surimpression
et la trace du changement de QFU dans le vent arrière

image La même soirée sur IVAO avec la VAC "ground" de Biarritz

imageRemarque (08.11.14) : en parcourant le forum de l’éditeur Skydemon, il existe un programme gratuit développé par un utilisateur : Fsx2SkyDemon. L’outil semble superbe mais après quelques minutes, j’ai bien réussi à le faire dialoguer avec P3D/FSx mais mon iPad n’a jamais reçu les données que Fsx2SkyDemon semble vouloir lui transmettre (Tx clignote). Tentez votre chance.

 

Alors, quelle sont mes (toutes) premières impressions* ?

Au chapitre des "+" :

  • Un outils réellement multiplateforme de façon transparente. Le même outil sur Android, iPad et PC. Les routes préparées sur l'un des supports directement accessible sur les autres. Ca sonne "pro".
  • Les NOTAM intégrés et représentés graphiquement sur la cartographie. Simple et efficace.
  • Une stabilité sans faille et une rapidité d'exécution globale intéressante surtout sur Android, mais il est inutile de tirer sur l'ambulance.
  • Le radar virtuel (la vue en coupe au bas de l'écran) semble ergonomique même si je regrette parfois qu'il prenne un peu trop de place à l'écran
  • Le mini HSI au bas de l'écran avec l'écart de cap pour sa route planifiée. Ca semble bien pratique à l'usage.
  • La présentation sur le côté droit (avec les onglet) de la météo, NOTAM et des cartes. Ah, enfin un Trip Kit et l'accès rapide des cartes départ et arrivée ! Air Nav Pro n'a jamais compris mes demandes à ce sujet.

    image
  • La gestion des cartes VAC en surimpression me semblent (encore) plus ergonomique que sur Air Nav Pro avec un passage rapide et intelligent de la VAC "approach" à la VAC "Ground". A vérifier sur le long terme.
  • L'Extended Runway Centerline que l'on voit sur la capture suivante (iPad) pour la piste 23 à Pontoise. Plus efficace encore que le runway identifier widget d'Air Nav Pro.

    image
    Un peu trop d'information pour l'alerte (la fenêtre, la zone dessinée) ? A voir à l'usage et peut-être en dehors des zones tordues de Paris.
  • La clarté des menu de SkyDemon comparée à celle d'Air Nav Pro. Ce n'était pas difficile de faire mieux.

Au chapitre des "-" :

  • Une ergonomie lors de la création de route que l'on ne retrouve pas pendant le vol (mode pour se dérouter ou tout bêtement pour amender sa route ("faire le tour de", "aller directement à"...). L'excuse est qu'en vol les risques de mauvaises manipulation ne permettent pas de pointer-glisser son doigt pour modifier sa route planifiée. Ah bon. Lire et bien comprendre le "ajouter entre XXXX et YYY" (ah zut la fenêtre est trop petite donc on voit pas le YYY" ou bien "ajouter après XXX" n'est pas du tout confortable non plus. Je me suis gouré deux fois déjà en simulation, je n'imagine pas en réel. Ca sent la route créée une fois pour toute et ne plus y toucher ou bien tout effacer youplaboum... DCT TO.
  • Où est la doc ? Les deux pages (ici et ici) web sur le site de SkyDemon ? Non, quand même pas ?
  • On pourrait avoir ces fenêtre d'alerte un peu moins grosses et un peu moins en (presque) plein milieu de l'écran ?

    image
    Exemple d'une fenêtre d'alerte trop envahissante

    Bien sûr, on peut régler ce pour quoi on va être alerté, mais je ne suis pas fan du tout ou rien et j'ai toujours peur d'en enlever trop. Sur le papier ca ressemble à une bonne idée, mais lorsqu'on vole dans les espaces casse-gueule de Paris ou Marseille, ça pop-up sans cesse et l'on passe trop de temps à diagnostiquer l'alerte qu'à gérer son vol. A vérifier et régler sur le long terme.

    image Tentative d'attraper correctement l'axe 23 de Pontoise avec le HSI agrandi à-la-ILS. Est-ce un gadget ?
  • Les onglets sur le côté sont pratiques jusqu'à vouloir les refermer où un simple clic en dehors de la zone à fermer aurait pu suffir, mais non. Il faut recliquer sur exactement l'onglet que l'on vient d'ouvrir. Pas pratique, pas lisible.
  • Les menus ("réglages" par exemple) apparaissent et se redimensionnent en fonction de la taille du texte. C'est pénible en terme d'ergonomie. Une fois les options validée, le menu disparait et lorsqu'on le rappelle, on ne se retrouve pas où on était, mais en haut de l'arborescence et on reclic, reclic pour rebasculer un paramètre. Long.
  • La règle dynamique que j'imaginais se comporter comme la règle de Foreflight. Déception ! Elle n'est pas dynamique : on plante ses deux doigts, la règle apparait, affiche ses valeurs (distance, vitesse, conso...) mais ensuite plus question de la bouger ou la redimensionner comme on peut le faire dans Foreflight. Grosse déception ! ;-)
  • Extended Track Line : c'est là qu'on voit que le Widget d'Air Nav Pro est sympatique. Je veux mes 2 minutes, 5 minutes ! Je n'ai trouvé que qu'un extended track line en nautique. Bon, c'est pas la mer à boire.
  • Je ne suis pas à l'aise avec le log de nav qui prend tout l'écran.

Ni "+" et ni "-" :

  • Les cartes vectorisées par rapport aux cartes scannées. Je n'ai pas vraiment encore d'avis. Il faut se faire un peu violence pour ne pas retrouver sa bonne veille SIA ou IGN (quoique qu'avec les Farwest...). Une histoire de réglage des thèmes (SIA, FAA, Skydemon 1 et 2...) et de quantité d'information à afficher. Un état d'esprit aussi. A voir sur le long terme.

    image
  • Le prix : ni en "+" ni en "-". A un moment et ramené au prix de l'heure de vol, avoir pour 200€ la première année (110€ les années suivantes) dans un seul prix les cartes pendant un an (1/250 000 + 1/500 000 + 1/1 000 000 + routier IFR + relief) + toutes les VAC ne semblent pas totalement idiot. C'est sûr que si vous volez 6 heures  par an, les paramètres du calcul ne sont pas les mêmes ;-)

*Tout cela n'est que temporaire, je dois encore découvrir énormément de choses, de manipulation et d'astuces bien au delà de calquer mon usage d'Air Nav Pro sur SkyDemon ! Il faut pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. Et pour cela, FSx ou Prepar3D connecté facilement avec Skydemon est un vrai avantage !

PS : si vous êtes sur le point d'acquérir votre 1ère licence SkyDemon, n'hésitez à indiquer mon adresse email (vbazillio sur le domaine hotmail.com) dans la dernière page lors du processus d'achat "Skydemon recommandation" ;-)

image