19.4.14

Replay vidéo avec Foreflight synchronisé

NFlight iPhone Video KitOn arrête pas le progrès. NflightCam est connu pour ses lentilles anti-hélice-souple (rolling shutter) et ses kits prêts à l'emploi pour GoPro et iPhone : ventouse + lentille + câble pour enregistrer le son. Leur développement continu avec une mise à jour de leur application d'enregistrement vidéo pour iPhone 5 qui permet une synchronisation avec Foreflight. Ainsi, durant un replay de la séquence vidéo enregistrée, la vidéo est géolocalisée et il est donc possible de suivre la position de son avion depuis son Foreflight tout en visionnant, au bon endroit, ce qu'à enregistré votre iPhone.

Bon, faut aimer les vidéos réalisées avec un iPhone. Je crains qu'en terme de qualité et confort (autonomie), les caméras sportives aient encore de l'avance. A voir dans la vidéo ci-dessus.

On notera aussi que la lentille de correction pour le rolling shutter est réglable en vol, simplement en tournant la lentille pour l'adapter aux conditions d'éclairage du moment. Bonne idée.

Source : http://ipadpilotnews.com/2014/04/new-nflight-app-integrates-foreflight/

Le constructeur de gadget hors de prix : http://www.nflightcam.com/

17.4.14

Mais comment active-t-on l'ombre des nuages dans Prepar3D v2.2 ?

https://farm4.staticflickr.com/3723/13733641264_54a7ac7ed7_b_d.jpg
Parce que j'ai cherché quelques secondes, juste après l'installation de la version 2.2, où et si il fallait activer quelque chose et parce que j'ai eut à plusieurs reprises la question après cette vidéo, voici quelques infos trouvées sur le forum de Lockheed Martin concernant l'impact de la position des curseurs dans Options – Settings – Lightning. Attention, la suite de ce message est plutôt technique et ne concerne que Prepar3D...
Dans les versions précédentes 2.0 et 2.1 de Prepar3D, il n'y avait qu'une seule distance d'affichage réglable dans le fichier de configuration "Prepar3D.CFG" pour la distance d'affichage des ombres. Maintenant, cela se règle depuis la partie Options directement dans le simulateur et concerne le terrain et les nuages de manière séparée.
  • Si vous réglez la distance d'affichage de l'ombre des nuages (Cloud draw distance) sur une valeur supérieure à 0, vous activez l'affichage des ombres (nouvelle fonction de la 2.2). Ca va mieux en le disant.
  • Si vous réglez la distance d'affichage des ombres sur le terrain (Terrain Cast Distance) sur une valeur supérieure à 0, vous activez l'affichage des ombres sur le terrain (et les ombres du relief sur lui-même j'imagine) ce qui nécessite une carte graphique puissante. Et pour comparer avec la version 2.1, si vous choisissez une valeur supérieure à 10 km, vous demandez à P3D quelque chose de supérieure à ce que la 2.1 savait faire et donc aurez forcément un impact supérieur en terme de performance par rapport à la version 2.1.
  • D'après les développeurs de Lockheed Martin, les tests réalisés par Lockheed Martin sur plusieurs cartes graphiques (GPU) ont montrés que l'affichage des ombres des nuages avait "moins" d'impact sur les performances et les ressources du GPU que l'affichage des ombres du terrain. Cette différence explique la raison pour laquelle les développeurs ont permis aux utilisateurs un réglage indépendant.
    Les développeurs rappellent que l'affichage des ombres du terrain a toujours été consommateur de ressource. Avec la possibilité de positionner le curseur sur des valeurs bien au delà de 10 km, les performances sur nos configurations peuvent être très très affectés. C'est donc à manipuler avec la plus grande précaution.
Pour ceux qui voudraient rester dans le périmètre de performance de la version 2.1 en fonction de la performance de leur équipement :
- Cloud Cast Distance = 0 (curseur à gauche)
- Terrain Cast Distance = 0 (si en 2.1 vous n'aviez pas activé l'affichage des ombres du terrain/relief), sinon jamais au dessus de 10 km si vous voulez rester dans ce que savaient faire les versions précédentes.
En résumé, attention à la position de tous ces curseurs que je découvre qui peuvent avoir un impact dramatique sur les performances. Cette version 2.2 pouvant être beaucoup plus consommatrice en ressource comparée à la 2.1 grâce/à cause de ces nouvelles fonctionnalités (ombre des nuages notamment).
Enfin, je me permet un rappel : il existe un fichier "Prepar3DLearningCenter.chm" accessible depuis le menu HELP de P3D (Prepar3D Learning Center) qui détaille plus que les aides dans les bulles de texte sur ces nouveaux curseurs : Prepar3D Product - Options Settings - Display – Lightning.

14.4.14

Déjà que les tablettes font grogner les grincheux alors les Google Glass !

Il y a quelques décennies, c’était l’arrivée des VOR, puis les GPS embarqués et portables, puis les Glasscockpit et il y a peu les tablettes sous forme d’EFB. Ca va encore grogner dans les aéroclubs avec ces projets de Google Glass !



Avec ces deux exemples, la réalité augmentée est appliquée à tous les étages : check lists interactives, affichage des trajectoires en vision synthétiques, TCAS en surimpression… Les applications semblent sans limite et les développeurs plein d’énergie.
Il reste tout de même la vraie question au delà de ces démonstration : est-ce que c’est vraiment utilisable ? Est-ce réellement pratique ?

Disons qu’il ne s’agit que d’une question de temps.

13.4.14

Comment j’ai appliqué le patch 2.2 de Prepar3D

Prepar3D 2014-04-09 20-08-51-34

Parce qu’à chaque sortie de Patch (2.1 et maintenant 2.2) Lockheed Martin est de moins en moins clair sur la méthode de son application (où est le readme.txt ?) voici la méthode que j’ai appliquée pour la mise à jour Prepar3D v2.1 vers 2.2.

  1. Sauvegarde puis suppression des 4 dossiers tel qu’indiqué par Lockheed Martin sur leur forum (voir ici) :
    %PROGRAMDATA%\Lockheed Martin\Prepar3D v2
    %LOCALAPPDATA%\Lockheed Martin\Prepar3D v2
    %APPDATA%\Lockheed Martin\Prepar3D v2
    %USERPROFILE%\Documents\Prepar3D v2 Files
  2. Application du patch 2.2 sur ma version 2.1
  3. Recopie de mes affectations clavier (AppData\Roaming\Lockheed Martin\Prepar3D v2\controls\standard.xml). Mes affectations joystick et autres devices (Saitek Throttle Quadrant et rudder) étaient gérées par FSUIPC, je n'ai donc rien eut à faire. Merci FSUIPC !
  4. Reinstallation de FTX Global Base, Global Vector et REX4 et leurs patchs respectifs
  5. Recopie de mon DLL.XML pour que se lance automatiquement FSUIPC, IVAO et ActiveSky Next. (AppData\Roaming\controls\dll.xml)
  6. Recopie du lien SimObjects\IVAO_MTL (SimObjectPaths.9=SimObjects\IVAO_MTL) dans le fichier de configuration Prepar3D.CFG (AppData\Roaming\Lockheed Martin\Prepar3Dv2\Prepar3D.cfg). Tous les MTL d’IVAO sont donc vus par Prepar3D
  7. Recopie des lignes intéressantes de mon SCENERY.CFG pour retrouver les scènes que j'avais installées plus ou moins manuellement. Tout cela petit à petit pour voir si tout se passe bien
  8. Refait quelques réglages dans le menu options de P3D et découvert les nouvelles options :

https://farm4.staticflickr.com/3723/13733641264_54a7ac7ed7_b_d.jpg

Prepar3D 2014-04-13 10-18-50-87

Prepar3D 2014-04-13 10-18-23-82

11.4.14

Vidéo de l'ombre des nuages dans Prepar3D version 2.2

Lundi dernier, Lockheed Martin rendait disponible la mise à jour 2.2 pour Prepar3D. Une des nouveautés est l'apparition de l'ombre des nuages. Une fonctionnalité que les amateurs de simulateurs sur PC attendaient depuis plusieurs années ! Après quelques heures de vol, c'est assez surprenant et à mon avis, cela concoure énormément à renforcer l'immersion, notamment en VFR . Le relief et la recherche de repère au sol est modifié. Selon la météo, le paysage change et le décor au sol est, avec ces différences de lumières, modifié.

Pour montrer spectaculairement cette nouvelle fonctionnalité, j'ai réalisé cette courte vidéo avec la très belle scène gratuite de Strasbourg, Bowerman (KHQM) d'Orbx et l'incontournable St-Martin de FlyTampa

Attention : j'ai utilisé la fonction "Time Preview" qui permet d'accélérer et déplacer la position du soleil/lune sans accélérer réellement le temps qui passe dans le décor. Cela explique donc pourquoi les nuages ne bougent pas. Je ne voulais que montrer leur ombre.