15.3.17

10 vols parmi les plus beaux

On me demande souvent quel est mon plus beau vol. Je suis tenté de répondre "les 1'500 ft de Central Park". Et puis, je repense à d'autres. Des vols fantastiques et mémorables, j’ai la chance d’en avoir des dizaines en mémoire. Ils sont tous différents. Allez, je me lance. Voici une sélection de 10 parmi tant d’autres. On commence par le 10ème.

#10 Farwest en famille

Peu importe l’endroit ou la durée du voyage. Là encore, les vols sont mémorables grâce à leur objectif : partir en vacances en famille. Quel plaisir de voyager aux commandes de son avion avec sa famille à bord et bourlinguer dans l’ouest américain aux grés des parcs nationaux et autres sites “carte poste” vus d’en haut. Tous les récits et vidéo d’un des voyages Farwest en famille à retrouver ici.
 

#9 Bahamas

Pas facile de voler dans ce décor. Mais avec Marc-Olivier, grand Jedi devant l’éternel, tout est possible ! Des vols avec des lumières et des couleurs incroyables. Des pistes larges comme des sentiers de campagne nichées entre les palmiers et à quelques mètres de la plage…
 

#8 Monument Valley

Si voler dans une carte postale existe, c’est bien dans Monument Valley. Et on ne se contente pas d’y voler, on peut aussi y atterrir ! Cette fois-ci c’était en 2010 avec Bertrand. Mais on pourrait aussi aller voir celle-ci en 2008, la première fois que je me posais dans la vallée.
 

#7 Is there an instructor on board ?

Mémorable ? Oui ! Agréable ? Non ! Une erreur dans la Classe Bravo de Las Vegas mais un vol que je ne n’oublierais jamais. Le tout enregistré avec les communications ATC comme d’habitude. Heureusement, je suis allé ensuite plusieurs fois à Vegas, toujours en passant dans la Bravo et tout c’est bien passé, comme vous pouvez le voir ici et ici !
 

#6 Vol avec mon père

Inutile d’aller loin pour rendre des vols mémorables. Et peu importe la machine et les conditions météo. Il suffit d’avoir des passagers unique pour vous. C’est le cas avec ce vol.

#5 Touch & Go’s à Princess Juliana

Il y a des terrains mythiques. Ceux qui font rêver tous les simmers et les pilotes... réels. Princess Juliana sur l’ile de St-Martin en fait partie. Et grâce à Frank, j’ai eu l’énorme chance d’aller faire des tours de piste en Piper PA28. Faire des touchers à Juliana vaut son pesant de cacahuètes ! Et je ne vous raconte pas le passage au dessus de la plage de Maho !
 

#4 Mini Route Los Angeles suivi d’un atterrissage One-Six Right à Van Nuys

Après avoir regardé le film “One Six Right”, comment ne pas avoir l’envie d’aller se poser sur la piste mythique 16R de Van Nuys (KVNY) à l’ouest de Los Angeles ? C’était en juin 2009. Une journée pendant laquelle nous avons réalisé deux vols dans ce classement des “10”. Ah j’oubliais, juste avant la 16R, j’ai fait aussi ma première “Mini Route”, la procédure VFR pour passer à 2’500 ft au dessus de LAX en contact avec “LA Tower”. Mémorable aussi ! Vous avez sur cette autre vidéo plus récente, la même procédure Mini Route, mais dans l’autre sens.

#3 Tours de piste à St-Barth

Encore un terrain et une piste incroyable (St-Barth TFFJ). Beaucoup de boulot à bord du Piper PA28, mais avec l’aide encore de Frank, tout est possible, car c’est le maître des lieux dans ce coin ;-) Le passage du col de la Tourmente, au raz du rond-point, la piste minuscule qui arrive devant vous comme un missile, le nez de l’avion vers le bas sous plan fort pour viser le bon point d’aboutissement, le vent, les rafales et les turbulences ! Si voler dans une carte postale existe, c’est bien à St-Barth ! C’était en 2014. J’aurais aussi pu mettre les tours de piste aux Saintes ou l’atterrissage à Baillif !

 

#2 Vol en formation dans la baie de San Diego

Au retour du vol vers Van Nuys et Los Angeles, nous ne nous sommes pas arrêtés là. Toujours en 2009, deux Cessna à 500 ft dans la baie de San Diego en patrouille et passant sous les départs de l’aéroport international. Cette journée fut vraiment à marquer d’une pierre blanche !

#1 Verticale Central Park

Je rappelle à tous que passer au dessus de Central Park en Cessna est commun… là-bas. Il y a même une procédure qui indique dans quel sens il faut tourner au dessus de la Statue de la Liberté. C’était en 2012 alors que nous faisions une grande boucle entre Toronto, Terre-Neuve et St-Pierre et Miquelon. Finalement, certainement mon vol le plus mémorable ?

Ce classement ne demande qu’à être chamboulé par tous les autres vols qui restent à venir ?

13.3.17

Vidéo complète de l’arrivée, de retour de Catalina (Farwest’16)

 
La vidéo de l’arrivée à San Diego (Montgomery Field) est présentée sans coupure et avec toutes les communications ATC. Vous avez toute l’intégration en temps réel avec les sous-titres (pensez à les activer depuis YouTube)… enfin, lorsque j’ai compris ce qui se disait.
 
En arrivant, nous avons un changement d’intégration par un basculement de “vent arrière main gauche pour la 28L” vers “un vent arrière main droite pour la 28R”. Mais surtout le contrôleur à la tour de Montgomery Field nous réserve une surprise : il nous parle en français ! Il est vrai que je n’avais pas reçu une transmission m’avertissant d’oiseaux sur la trajectoire de la finale.
 
Lorsque nous dégageons, je le remercie et de nouveau la tour nous répond en français sous les rires de l'équipage ;) "Il vous en prie"

Encore merci à la tour de Montgomery ce jour-là !

11.3.17

Convention entre les Alcyons et le SGAC

Ce matin, j’ai mis à profit la convention qui lie mes deux aéroclubs (Alcyons et SGAC). En étant membre des Alcyons et pour une cotisation de 40€, je peux accéder aux Cessna du SGAC (malheureusement, le Cirrus RV que vous voyiez sur beaucoup de vidéos et sur ce blog, a quitté le club).

TDPDeux tours de piste standard et deux basse hauteur plus tard

L’occasion était donc trop belle. En plus, avez-vous remarqué comme les journées rallongent et que la météo de ce matin était clémente ?

20170311_113451_HDR-01Après le vol en compagnie de mon FI, Bruno M. également point de contact pour la convention Alcyons-SGAC côté SGAC

On me demande souvent la qualité de la précision du GPS (Bad Elf Pro) portable que j’utilise - connecté via Bluetooth - à mon iPad. En plus de la trace des tours de piste de la première image, voici un zoom sur la trace enregistrée au sol. Pour info, le récepteur GPS est placé dans un Cessna 172 (ailes hautes, habitacle peu ouvert) et surtout “jeté” dans le vide poche entre les deux sièges.

Précision GPS

Ci-après, vous pouvez voir la vue en coupe affichée dans le Debriefing Pack de SkyDemon. Forcément, en tour de piste les points de route sont amusants. On devine aussi à la montée un peu raide du 1er décollage, un exercice de décollage “Soft Field” (kom ki dize zau uesse) : volets 10, puissance sur frein, manche arrière, on laisse décoller, on rend la main pour accélérer un chouya, puis montée à pente max.

chrome_2017-03-11_18-49-25

 

Serait-ce le début de la saison ? Serais-je sorti de mon hibernation et de cette période où je me demande, chaque année, si je vais revoler cette nouvelle année ?

10.3.17

Lorsque la tour de San Diego parle français (Farwest’16)

Ce sera donc la vent arrière main droite pour la 28R à Montgomery (KMYF). On prépare l'avion et je rate un premier message de la tour qui nous était destiné. Je demande à répéter et le contrôleur de la tour de Montgomery Field me répond... en français ! "Il y a des oiseaux en final" ;)

Lorsque nous dégageons, je le remercie et de nouveau la tour nous répond en français sous les rires de l'équipage ;) "Il vous en prie"

Merci à la tour de Montgomery ce jour-là !

PS : cette vidéo est un extrait d’une plus longue vidéo où vous aurez toute l’arrivée depuis Mount Soledad.

6.3.17

Vidéo du décollage de Catalina (Farwest’16)

 
A chaque extrémité de la piste, il n’y a que du ciel. Le terrain de Catalina porte bien son nom : Airport in the Sky.
 
Voici la deuxième vidéo du voyage de Juillet 2016. Antoine prend les commandes pour cette branche retour vers San Diego. Nous sommes à bord d’un Cessna 172 ( 160 ch) et nous décollons de Catalina, pour un right downwind departure.
 
La piste est en pente mais longue (3’000 ft / 915 mètres) et à chaque extrémité, on trouve des falaises.
 
Bon visionnage !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...