17.5.15

Un profil nVidia SLI pour Prepar3D dans 15 jours ?

Je n’en suis pas à mon premier billet à propos du support dans Prepar3D du SLI (plusieurs cartes graphiques nVidia). En novembre, un mouvement avait été lancé (à lire ici), fin décembre nVidia s’était engagé (à lire ici) et 5 mois après, on attend toujours. Les passionnés de P3D ont vu passer plusieurs versions de drivers nVidia… sans aucune allusion au simulateur de Lockheed Martin, successeur de Microsoft FSx. Nous avons même dû ronger notre frein, en voyant qu’une mise à jour nVidia concernait le support de Goat Simulator (simulateur de… chèvre). Pfffff.

imageA lire sur le forum de Prepar3D : http://www.prepar3d.com/forum-5/topic/nvidia-driver-support-request/page/4/#post-107597 

Et voila, qu’au détour d’un message sur le forum de Lockheed Martin, Adam Breed (Prepar3D Software Manager & Technical Lead)laisse échapper une grosse lueur d’espoir :

All,

We have received notification from NVIDIA that their next driver release will include a fix for the airport lights. In addition, it will contain the SLI profile for v2. The driver will be released in the next couple weeks.

Thanks to the entire community for your support on this issue,
Adam

Prepar3D® Software Manager & Technical Lead

Il reste donc à attendre le prochain driver qui devrait inclure un correctif à propos de l’éclairage (notamment des PAPI) des aéroports, mais aussi un profile SLI pour Prepar3D v2. Adam termine son message en évoquant les délais : “dans les 15 prochains jours”. Croisons les doigts.

Il reste à patienter car même avec le vieux tweak, les performances n’étaient pas à la hauteur avec mes 2 cartes GTX 770. Ci-après une veille vidéo dépassée, datant d’avril 2014 :

En attendant, on reste sur notre faim avec nos questions : quel sera le gain de performance ? Y-aura-t-un fix pour Prepar3D v2.5 ? Y-aura-t-il une nouvelle version de Prepar3D compatible et tirant partie du profil SLI ? Et zut, encore une re-installation complète ? Aura-t-on un support de l’AA ? Du SGSAA ?

10.5.15

Air Chat de mai

“Joli mois de mai”. J’ai encore pu profiter d’un splendide week-end VFR pour promener le chat et faire un tour dominical avec mon père à bord d’un des deux Cessna du SGAC.

20150509_173840_SnapseedLe chat Frisco à l’arrière du Cessna, son casque sur la tête

 DCIM\102GOPROAprès notre dernière promenade en Cirrus/Avidyne, mon père goûte cette fois-ci au Cessna/G1000. Il semble apprécier !
 DCIM\102GOPROEn route à bord du Cessna. Pilote automatique sur ON

GOPR2872-PicasaMétéo VFR (samedi) vue du ciel !

20150510_173445_SnapseedMétéo VFR (dimanche) vue du sol !

vlcsnap-2015-05-10-15h35m15s34_SnapseedVue de la Garmin VIRB fixée à l’avant pour une remise des gaz à Romorantin avec une ambiance à la radio déplorable, en auto-information avec des pilotes qui gueules sur la fréquence ;-(

 vlcsnap-2015-05-10-15h37m01s81_SnapseedEntrainement à Aubigny pour un tour de piste touch&go

 vlcsnap-2015-05-10-15h33m30s250_SnapseedDernier virage piste 11 à Cosne avec un joli virage à réaliser sur la Loire avec Sancerre au fond

  20150509_174239_Snapseed

 20150509_173836_Snapseed

 DCIM\102GOPRO DCIM\102GOPRO

8.5.15

3 minutes de plus de Cessna que de Robin

DCIM\102GOPRO

Hier, alors que Jean-Pierre B. et moi, nous nous étions mis en l’air, comme ça, juste pour le plaisir, j’ai constaté en mettant à jour mon carnet de vol que j’avais dépassé mon nombre d’heures totales de vol en Cessna par rapport à celui de Robin de 3 minutes (232,10 vs 232,07). C’est précis, hein ? Je viendrais de passer une zone de bascule ?

DCIM\102GOPRO
Dans le ciel de la région parisienne entre St-Cyr et Toussus à bord de F-GCBY et son avionique G1000. Jean-Pierre testait l’enregistrement des communications radio avec sa GoPro.

DCIM\102GOPROLes étangs de Hollande, bien connus des pilotes de la région parisienne

Vols VFR aux USA

v2.0 Voyages avion en amérique du nord

J’ai reçu ce matin un mail de Nestor B. qui partageait son plaisir d’avoir passé son premier BFR*. Moi, je dis Bravo ! C’est peut-être un détail pour certains, mais c’est une première étape, pour un PPL français qui veut voler aux US, juste avant de partir en FarWest. Cela n’annonce donc… que du bon ;-) On est impatient de voir les prochaines images après ces premières reçues :

zNOMEnkc5tcUALi-Ji8HJepxTihNCWMxu4jB1wbGSLk4V5METd1ooWxG3e3zsp9RjtE4RboK5L9u9Mdr2m-yYg

Ni8wuE97DEbPhGj-31BEJ8arog4OswCY70ImdU195pw

J’y ai (très) (très) modestement contribué car Nestor m’avait demandé d’organiser, au début de cette année, une présentation pour partager mon expérience de simple pilote VFR aux Etats-Unis. Il n’avait pas besoin de ça, car tout seul il y serait allé… Juste un petit coup de pouce !

* 1 heure au sol et 1 heure en vol avec un instructeur FAA a réaliser tous les deux ans pour conserver sa licence PPL FAA. Voir cette vidéo pour la partie en vol avec Bob A. :

7.5.15

Cartabossy 2015 : d’une pierre, deux coups

imageJe vous avais déjà parlé de la Cartabossy 2015 dans ce billet du début d’année. La carte au-million en version papier est un précieux Plan B dans mes affaires de vol, en complément de l’iPad. Justement à propos de tablette, dès le début et même avant qu’elle n’arrive pas la poste, l’achat de la version imprimée donnait droit à une version électronique e-Cartabossy (PDF, JPEG, GeoTIFF, ECW…). Si on voulait une moving map avec l’un de ces fichiers, il fallait jusqu’alors installer une application supplémentaire “Advenza PDF Map” et transférer le fichier téléchargé depuis le site e-Cartabossy. Ca, c’était avant.
 
unnamed (7)
Depuis quelques heures, la fameuse Cartabossy dispose de sa propre application : l’appli e-CartaBossy disponible pour iOS (iPad/iPhone) ou Android !
unnamed (8)Vue depuis un iPad en mode paysage
Screenshot_2015-05-07-00-04-01Vue depuis un Samsung Galaxy S4 en mode paysage et avec une orientation libre de la carte, ni orienté vers le nord, ni dans la sens de la route.
Bien sûr, il n’est pas question de log de nav, de NOTAM sur la carte, de dossier météo complet ou bien encore d’une vue de profil du terrain. Pas de chichi et pas de vision synthétique 3D, non plus. Humour. L’application ne propose “qu’une” (notez les guillemets) carte déroulante plaçant un repère mobile représentant votre position. Ne cherchez pas à voir automatiquement de combien de nautique vous êtes écartés de votre route. Pour cela, pour plein d’autres fonction et comme l’indique le maître Bossy, tournez-vous vers Air Nav Pro, SD VFR ou Mach 7. Ces dernières proposent toutes la Cartabossy en achat intégré depuis leur application : pas question d’intégrer un des fichiers accessibles depuis le site e-Cartabossy dans ANP, SD VFR ou Mach 7.
 
imageeCartaBossy sur Google Play  pour les utilisateurs Android(https://play.google.com/store/apps/details?id=com.carto.android.cartabossy&hl=fr)
imageeCartaBossy sur iTunes pour les appareils à la pomme(https://itunes.apple.com/fr/app/cartabossy/id980989331?mt=8)
En plus de l’affichage de la Cartabossy, vous pouvez gérer un arrière plan (voir capture d’écran précédente) permettant d’avoir du Google Map (satellite, vectorielle, mixte…) avec réglage de l’opacité. La carte peut-être également orienté vers le nord dans le sens de la route ou librement.
Après tout. Pour tous ceux qui hésitent à passer à la tablette, tout commence par une “simple” moving map n’est-ce-pas ? Et comme vous avez bien sûr une Cartabossy 2015, c’est un essai gratuit qui est proposé. Bon ok, il ne vous reste qu’à avoir une tablette, elle n’est pas (encore) incluse dans le prix.
Ah un dernier rappel. Les fichiers numériques de la carte et l’application pour iPad/iPhone ou Android sont inclus dans le prix de la carte imprimée (€17.50 pour la France 2015). Que demander de plus ?