23.9.06

"And you... you were the ATC ?"

- "Et si on allait s'entraîner à la phraséo anglaise ? Ca te dit ?"
C'est par cette question que Joël m'a invité. Comment résister à cette proposition ? Travailler la phraséo ? Si je suis partant ? Mais je suis déjà parti ! C'est quand ? C'est quand ?
- "Et pas en France, hein... trop facile..."
Trop facile... hum... La destination est donc choisie à 1h30 de vol de Toussus. Des îles anglaises feront parfaitement l'affaire. On imprime les cartes, la météo...


... tout semble bien se préparer. Alderney est proche de la côte. Même pas 1h30 avec le PA-32 de Joël. Rapide. Propre. Puis on attrape les NOTAMS et boum.. "et là c'est le drâme". Une course aérienne a lieu ce week-end à Alderney. Justement celui-là. Je vais une fois dans ma vie à Alderney et pile-poil le jour où je veux y aller, le terrain est fermé pour cause de "Alderney Air Race". Changement de programme. Pas grave. On choisi l'île d'en-dessous : Gernsey.

A peine arrivé à Toussus, lorsque je gare la voiture sur le parking, un bruit ou plutôt un sifflement attire mon attention. Une turbine ! Et pas une turbine d'hélico (classique à Toussus, en tout cas plus qu'à St-Cyr)... une turbine d'avion ! Je file devant le hangar FARMAN. J'ai à peine le temps de sortir l'appareil photo.

Un splendide Pilatus PC12...


... sur le parking Farman de Toussus


LX-LAB Design by Starck...




... c'est marqué dessus.


Attention je vais démarrer !


Patrick me raconte, alors qu’il écoutait la fréquence tour de Toussus, qu’il a entendu le PC-12 demander qu’un taxi les attende à la descente d’avion. Faudra que je pense à faire ça à St-Cyr. Les passagers du PC-12 auront leur taxi, au pied de la passerelle, grandes portes ouvertes. Genève - Toussus, puis Versailles en taxi. Sympathique samedi pour les passagers ? Nous discuterons quelques minutes avec l’équipage qui nous fera visiter leur appareil, le cuir des fauteuils et l’exigu poste de pilotage. Pressurisé, dégivré, niveau 280, 230 kts en croisière. Des valeurs qui nous font rêver.

La traversée de ROZEL vers Novembre-Echo vu par Google-Earth


Notre vol vers Guernsey est splendide avec cette courte traversée maritime. La météo devient CAVOK. Le PA-32 vole droite et sereinement. Joël a préparé le briefing pour l'arrivée. L'enchaînement des fréquences, le cheminement et en fonction du vent la piste probable. Le point Novembre-Echo, l'extrémité du cheminement obligatoire pour la traversée est identifiée et visualisée. Nous sommes prêts à affronter la phraséo anglaise alors que je vérifie que le gilet de sauvetage est à portée de main sous les moqueries du reste de l'équipage. Après le gilet, j'en aurais pour mon grade avec le HiViz Jacket ;-)

Révision de dernière minute ;-)


Après avoir passé Caen


Notre arrivée et le départ à Gernsey


"HiViz Jackets are mandatory" sur les terrains UK
On ne se moque pas !


Auto-dérision


Les formalités de douane et d'arrivée sont remplies. Notre anglais est mis à rude épreuve par la personne qui nous accueille derrière son bureau. Après l'explication de quelques minutes sur les horaires de bus, les numéros de taxi et tout plein d'autres choses... nous nous regardons tous les trois : "Rien compris". Tant pis, nous remercions ce monsieur après nous avoir assuré qu'on avait rempli tous les formulaires. Sauf qu’une fois au pied de la tour, nous sommes perdus. Où est la sortie ? Un labyrinthe ce terrain. Des barrières, des barbelés, des panneaux interdisant cei ou cela, mais pas de sortie visible. Pas une flèche. Pas une indication. Rien de conviviale. Nous revenons sur nos pas. Je croise alors une femme sortant du bâtiment et se dirigeant vers le parking.

- "Hum... Sorry, do you know where is the exit around there ?"

J'ai l'air ridicule, mais par chance, après quelques échanges sur la pertinence de prendre le bus ou un taxi, cette charmante personne accepte de nous emmener en ville avec sa voiture ! On se croirait dans la "Chasse au Trésor". Et nous voilà à trois dans une sorte de... une... une petite voiture bleue avec le volant à droite.

- "And… you were in the November-Charlie-Hotel ?" me demande-t-elle
- "???? Yeeeeees ! And you... You were the ATC ???? At the tower ???"
- "Yeeeeeees ! It was me !"

Si ça ce n'est pas de la chance. Nous avons été accueillis sur la fréquence tour par une charmante dame qui prend sa voiture pour nous amener à Saint Peter Port (la ville principale de Guernsey). L'accueil est surprenant ! Ils font ça pour tous les équipages ? ;-))

Déjeuner sur le port au soleil !


Après un déjeuner très aéro et une petite promenade à Saint Peter Port au soleil, il faut remonter au terrain. Hop dans le bus 7 (ou 7A ?) pour une petite promenade de l’île de 20 minutes. Arrivée au terrain, nous montons au bureau de piste pour attraper une météo et vérifié que le plan de vol est arrivé. Patrick s'y colle et avale la documentation du terminal météo... préhistorique. Nous retrouvons un second préposé derrière son bureau qui nous refuse la montée à la tour avec un sourire et un jolie « NON ». Bon. Tant pis.

10 PRINT METAR 20 GOTO 10


De retour sur le parking, de biens belles machines sont stationnées et nous ne résistons pas à aller faire un petit tour (oui, j'avais le hiviz machin truc) pendant que des Trilander, ATR et autres BA-146 décollent ou atterrissent.

Lancair Columbia 400




Cirrus SR22 même pas GTS...
... et même pas Turbo ;-))


Le N742CH parké au West Grass Parking de Gernsey


La trace sur la 1:500 000 du SIA


Le port de Saint Peter Port en montée initiale 09


Trois passionnés d'avion dans un PA-32
Grands sourires à bord...


... et le contre champs.


Verticale Caen-Carpiquet pour le retour


 


1,2, 3 GPS.... 4 avec le mien à l'arrière !

Il y a du monde à Toussus. Fin de samedi ensoleillé, nuages et pluies qui arrivent font que le tour de piste est encombré. Ca se bouscule. Les trollers de Toussus sont efficaces. Nous passons HOL lorsque nous demandons une directe 07 "si c'est possible". Malheureusement trop de monde, alors la tour de Toussus nous envoi vers RBT puis Sierra. Le classique. Au moins cela fera une jolie trace GPS.

Jolie arabesque pour l'arrivée à Toussus


En finale 07L à Toussus


Priorité à droite

5 commentaires:

Patoche a dit…

comme d'habitudes , trés bon récit.
Et meme pas de sarcasmes sur mon anglais plus qu'approximatif!
Merci encore à Joel pour la balade et cette merveilleuse journée.
C'est décidé, je me mets à la phraséo anglaise sous IVAO asap.

Anonyme a dit…

"Habitant" le hangar Farman, je croise de temps en temps le PC12 et son équipage (parfois une séduisante copilote) : et ben... je le trouve pas beau !
Stark nous a habitué à mieux.

Bon, si on me l'offrait, je ne ferai pas la fine bouche...
PhM

Anonyme a dit…

Je savais bien que ce Columbia 400 me disais qlqchose, et pour cause, je l'ai pris en photo le 31 août à LFMK :)

Aviateur bourbonnais a dit…

Ah oui, la Alderney air race.
Mon pote Martin vient d'Angleterre pour la faire avec son Duchess.
Bon, faut dire que Martin vient aussi déjeuner à Aurigny avec bobonne et sa duchesse.
Il me dit, "piece of cake, only 2 hrs flight !"
Ben voyons, 4 hrs de bimoteur pour bouffer des pies and vegetables, ca te met le kilo de haricots verts à environ 12 000 euros.

On n'est pas dans le même monde.
Mais Martin est super sympa.
Et Aurigny aussi (SVP, ne pas dire Alderney, sauf si vous causez aux rosbifs).

Bigorno a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...