23.7.10

Three green… One in the mirror (8ème jour, 1ère partie)

Marc-Olivier déroule sa checklist conscencieusement. Le plafond est bas. Il fait gris. Nous sommes au point d’arrêt de la 28 droite et une voiture nous a suivi alors que nous roulions.

SANY0002-1

SANY0002

Ce matin tout le monde s’est levé tôt. Tout le monde, c’est à dire nous trois. Je vous rassure, on a pas rameuté des copains dans la nuit. Bertrand est venu nous chercher avec la voiture au Andaz et comme “ça roulait, j’suis déjà en bas !”, nous voilà à 6h30 du mat, les valises prêtent à embarquer pour monter au terrain. Le programme de la journée a été concocté par Marc-Olivier.

“On part tôt, comme ça on va petit-déjeuner en Duchess à Big Bear et puis après on ira au rascol de Renaud à Santa Monica. Dans l’après-midi, on verra bien, mais j’ai une course à faire chez Aircraft Spruce”

Bertrand et moi acquiessons. Qu’aurions-nous pu faire d’autre ? Et vous, vous auriez fait quoi ? Une promenade en bi-moteur au départ de Montgomery,certainement un départ IFR (puisqu’on part tôt le matin), un petit déjeuner sur un terrain à la montagne au nord de Los Angeles (Big Bear L35), puis la redescente pour déjeuner à Santa Monica (par exemple au Typhoon) et ensuite une troisième promenade dans le bassin de LA et le retour à San Diego. Hein ? Vous auriez dit quoi ? Et bien nous, on en rêve et on suit le maestro.

“Zero-three-Echo, the runway two-eight right is cleared of the vehicule, wind calm, runway two-eight right, cleeaaaaaarrred for take-off”

Je suis assis à l’arrière. Bertrand n’a jamais pratiqué le Beech 76 Duchess alors que j’ai déjà voyagé avec, notamment durant un incroyable convoyage (voir ce récit “The duchess is back”). Il profite à l’avant. Je joue avec les caméras à l’arrière.

GOPR0099

Le Duchess est aligné sur la 28R droite.

“Speed alive…”

Marc-Olivier égrenne les vitesses qui augmentent 40… 50… pendant que le Duchess accélère avec ses deux moteurs pleine puissance… 60… 70… 80… Rotate… Bertand et moi suivons tout cela attentivement. On imagine le boulot et les réflexes prêt à bondir en cas de panne moteur.

“Zero-Three-Echo, contact Socal Departure, gooooood day”

Nous arrivons déjà dans la couche alors que la banlieue de San Diego se réveille. Il fait gris. Un vrai temps de Bretagne. Le Duchess continue sa montée, tout droit vers les nuages.

“Socal Departure, good morning, this is Duchess Zero-Three-Echo, passing one-thousand feet, climbing three-thousand, heading two-seven-zero”

Le tout lancé avec la vitesse d’une rafale de mitraillette. La différence entre les pro et les amateurs, je vous dis ! Imaginez qu’on lance un truc comme ça. Bertrand et moi recevrions immédiatement une rafale du même calibre en retour. Et là… Plus personne au bout du fil si ce n’est un pôv : “Sorry, say again ?”.

SANY0002-2

Nous voilà dans la crasse. Et hop, vive l’IMC. Je laisse tourner les caméras, je me doute que la couche n’est pas épaisse. Je suis toujours fan des sorties de couche et de cet exact instant où l’avion est au raz des nuages pour les abandonner pour du ciel bleu.

SANY0002

On y voit encore rien. Et puis la lumière augmente. Le spectacle va démarrer, encore quelques pouyième de seconde. Silence dans le cockpit et je lance :

“On va se préparer un “ohhhhh et un re-ohhhhh*”.

*Expression devenu traditionnelle depuis un vol d’avril 2009 avec Franck H. et un passage on-top mémorable, en deux temps, au départ de Pontoise (vidéo à voir par ici)

GOPR0099-1
Bertrand chausse ses lunettes de soleil

Marc-Olivier, une fois au dessus où il fait toujours beau, annule l’IFR et demande le Flight Following direct PDZ (Paradise). Facile l’IFR ;-)

SANY0002-1

GOPR0102

Puis en s’éloignant de la côte, le fameux Gloom-machin disparait et nous revoilà, Bertrand et moi, en terrain plus connu. Sauf qu’on a deux moteurs et qu’on va sur un terrain qu’on connait pas.

SANY0010

GOPR0099-2

SANY0011
Drôle de sticker, sensé rappeler au pilote l’immat. du Duchess…
mais vu les rature, je ne suis pas sûr qu’on gagne du temps !

SANY0011-1
Après l’auto-radio, le “avion-K7”

A l’arrière, je profite de mon installation vidéo. La GoPro HD est posé sur mon trépied stabilisé et lesté par… un sac à dos. On fait avec ce qu’on a. La Sanyo HD1000 ventousée et connecté à l’interco. de l’avion enregistre toute la radio. L’appareil photo sur les genoux, je shoot quelques images. On en prend plein les yeux. Je ne sais plus où donner de la tête.

GOPR0099-4

GOPR0103
La GoPro HD dans la main filme le trépied

P1000833
La GoPro HD posé sur son trépied

GOPR0099-3

GOPR0099-5 

GOPR0099-6

Nous descendons et la montagne couverte de sapins emplie le paysage. Et dire qu’en hiver, on fait du ski là-dessous. Le ciel est d’un bleu éclatant. Je cherche la piste, l’avion tourne un coup à droite, un coup à gauche, je n’ai rien suivi de l’intégration. Privilège de passagers.

GOPR0105

GOPR0106

P1000856 

“Three green… One in the mirror”

Dernier virage main gauche, la piste se libère.

GOPR0106

Et il passe des messages marrants sur la fréquence auto-info de Big Bear.

“Big Bear trafic, <indicatif incompréhensible>, west of the lake, climbing… euuuuuuh… to escape the valley !”

Finale piste 26 dans un décor de carte postale.

P1000877

- “Big Bear trafic, skylane three-two-mike-mike, at the threshold two-six, ready to take the active… euuuuuuh…. oh… We’ve got landing trafic ! Holding short, Big Bear”

- “Thank you very much, Duchess Zero-Three-Echo, landing two-six”

GOPR0106-1
Courte finale 26 Big Bear

Kiss landing et l’avion roule paisiblement jusqu’au parking.

 P1140114

P1140124 

P1140119

Il nous faut bien un petit déjeuner pantagruelien (avec des pancakes comme Bertrand n’en a jamais vu !) pour nous remettre de nos émotions et ingurgiter toutes ces images. Difficile de réaliser que nous sommes en Californie et que nous venons de prendre un bi-moteur pour aller petit-déjeuner. Difficile de ne pas se dire qu’on ne vit pas un rêve éveillé.

Et la journée ne fait que commencer.

4 commentaires:

Paul a dit…

Salut,
Quelles sont les configuration pour ta GoPro, tu films en 720p et 60FPS ?

Vincent B. a dit…

R2 : 720p, 29.97fps. Mais j'avoue n'avoir encore strictement rien monté des rushs de la GoPro ! Pour l'instant, uniquement des captures d'images des vidéos.

Arnaud a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Arnaud a dit…

J'imagine que ce doit être une très belle expérience, pour peut être un futur pilote IFR ? :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...