6.9.08

BFR (Biennal Flight Review)



Le départ pour mon voyage "Far West 2008" arrive à grands-pas. Afin d'optimiser nos premières heures sur le sol américain, Florent et moi avions décidé d'essayer de passer notre B.F.R. ici en France. BFR ? Kesako ?

Un Biennal Flight Review, en court : c'est une des choses nécessaires afin de pouvoir exercer en tant que commandant de bord aux US dans un avion immatriculé là-bas (Novembre). Ce contrôle consiste en 1 heure d'instruction au sol et 1 heure de vol avec un instructeur FAA.

Ca tombe bien Marc-Olivier, grand organisateur devant l'éternel de notre périple en terre nord-américaine est instructeur FAA. Il est dispo. et motivé pour nous aider, Florent et moi, à faire ce B.F.R. Il nous reste à trouver un avion immatriculé au registre américain. Si possible un Cessna 172, similaire à celui que nous avons loué chez PlusOne Flyer :

N4975F, l'un des deux Cessna 172 que nous louons...

... avec le N738TB.

Florent se met en chasse, aidé par la PilotList. Il nous dégotte un C172, Novembre à Auxerre en location, pas trop cher... et disponible chez Bourgogne Aéro Service. Nous nous retrouvons tous la veille pour la partie sol. Ca discute des espaces aériens, des minima VFR, de la radio, des altitudes de survol... etc... Tant que cela parle d'avion, je suis aux anges, même si en cette fin de semaine, je suis H.S.


Une sellerie comme on en verra plus ! Copyright 1972

Le lendemain, réveille à l'aube (pour un samedi). Départ 8h30 de la maison, pour récupérer Marc-Olivier et Florent qui m'attente Porte d'Orléans. Nous faisons un grand tour dans ma voiture de Oui-Oui pour aller jusqu'à LFLA, Auxerre - Branches.

Le Cessna 172 a une immatriculation peu commune : Novembre 3 Zulu Romeo

Visite prévol

S'en suivra alors deux vols. Aucun ne se fera en ligne droite, ni à vitesse constante. C'est à se demander si on a eut les ailes à plat à un instant ;-) Ce fut, en tout cas, un excellent moyen de sentir la machine, de découvrir sereinement ses réactions, de se retrouver ici au calme dans des situations anormales et les appréhender et tenter de les mémoriser.... pour être plus serein plus tard dans des cieux moins connus ?

Florent au roulage... Un virage arrive... Le volant ?

Des virages à gauche, à droite à 20, 30, 45 et 60 degrés... Du vol lent à 60 mph (merci le badin gradué en miles per hour), des 360 en laissant un tracteur (qui se déplace ;-) en bout d'aile... et exactement en bout d'aile. Des décrochages à 1500 tours, 2000 tours, plein réduits... des atterrissages courts, des atterrissages terrains lourds (la roulette avant en l'air), des touch&go, des appontages, des glissades pour montrer comment on descend rapidement sans risque, des enchainements de virages à 45 degrés à droite puis enchainés "en souplesse" avec les mêmes à gauche...

Marc-Olivier à droite
Pas d'horizon extérieur visible sur cette photo. Petit coup d'œil sur la version artificielle ;-)

Quelques nuages, à peine...

J'ai peur en place arrière d'un Cessna ! On en voit rien devant et tout autour !

Courte finale sur la 19 d'Auxerre



Le rétroviseur avec Florent et le photographe en place arrière

Florent et moi ressortons de plus de deux heures de vol épuisés et lessivés. "Epuisés", mais heureux. Encore un vol plein, tout plein d'enseignements.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...