6.12.10

Accélérer les chargements de Flight Simulator 2004

Le démarrage de mon Flight Simulator 2004 prenant de loooongues minutes, je me suis décidé à tenter l’expérience du disque dur SSD. ce message se veut être un retour d’expérience d’un utilisateur lambda.

PS : Si vous ignorez ce qu’est un disque dur SSD… Ce n’est pas grâââââve : Wikipédia est votre ami.

 

Préambule

Attention : l’objectif de l’installation du SSD est bien d’accélérer le chargement de Flight Simulator et des lourdes scènes photo-réalistes qui enchantent mes vols virtuels. Il n’est nullement question d’augmenter le sacro-saint “nombre-d’images-par-seconde”, objectif de la quête du Graal de Jacky-le-simmer, en référence à Jacky-à-la-R12 sur son parking le dimanche matin.

Deuxième mise en garde : je ne suis pas un benchmarker conscienceux. J’ai bien sûr oublié de chronométrer tous les temps de chargements “avant” et “après”. Ce post constitue donc plutôt un retour d’expérience averti plutôt qu’un comparatif rempli de tableaux avec tout plein de chiffres dedans.

 

Comment en est-on arrivé là ?

Par curiosité, j’ai regardé tout ce que faisait le process FS9.EXE au démarrage avec l’utilitaire ProcMon. Ce n’est pas beau à voir. Le plus effarant est le parcours exhaustif de tous les appareils installés dans le répertoire AIRCRAFT. Un à un, le process les balaie. Et avec la centaine de MTL d’IVAO et des dizaines (que dis-je… centaine !) d’avions AI (en fait 5.6 Go glané à droite et à gauche), j’ai le temps de voir l’écran d’accueil. Long… Très long… En complément, on peut dire sur mon installation et ma façon d’utiliser FS :

  • Je lance souvent FS dans un moment compulsif en voyant des ATC sur IVAO connectés,
  • J’ai un FS rempli de scènes de FranceVFR (scènes photo-réalistes) consommatrices de gros fichiers de textures
  • J’utilise énormément le TrackIR et tourne donc la tête souvent dans l’avion entrainant un chargement d’autant important des dites scènes précédemment décrites.
  • Enfin, je change parfois d’avis me positionnant sur un aéroport, puis rechargeant le tout à autre endroit au gré des amis en ligne et des contrôleurs IVAO connectés.

Tout cela, m’a fait me pencher sur un moyen d’accélérer les chargements de tout le barzingue. Avant tout cela, il va sans dire que je défragmente à tour de bras (et avec des outils divers et variés) et que mon Flight Simulator est sur un disque dur isolé… et j’ai un troisième disque dur pour les scènes bien sûr. J’ai aussi bien sûr masqué (BBQHide truc muche ou son équivalent pour les MTL d’IVAO) les avions de l’AI et constaté que FS démarre plus vite si le répertoire AIRCRAFT est moins remplie de choses inutiles. Mais parfois l’inutile est indispensable. Les voix du simmer sont impénétrables.

Passons donc au SSD

J’ai donc acheté un SSD OCZ Vertex 2 de 60 Go connecté à une carte ASUA U3S6 (Sata-III et USB3). Pourquoi avoir acheté une Asus U3S6 ? Tout simplement, parce le firmware de ma carte contrôleur ne supportait pas pleinement les SSD. Alors quitte à acheter un contrôleur, autant acheter quelque chose qui pourrait durer longtemps. Ca, c'est pour le SATA. Enfin cette carte disposant d'un connecteur USB3, je projette d'acheter un disque externe en USB3 (notamment pour mes besoins de montage de vidéo).

Pourquoi un OCZ Vertex machin truc et pas un bidule Convert Turbo III ? Et pourquoi pas. Les sources d’informations sur Internet et les comparatifs sont nombreux et il m’a semblé qu’au moment de l’achat, ce SSD en particulier était celui qui me convenait le mieux (disponible dans le magasin d’à côté… déjà) et disposait surtout d’un bon rapport qualité/prix/performance. On peut toujours trouver mieux, souvent plus cher… etc…

Petit retour d’expérience

Je me permet de faire ce tout premier retour d'expérience, sans prétention et à base de "sensation" (je n'ai pas de chronomètre sous la main, ni l'âme d'un benchmarker ;-)

1er test : Windows sur SSD

Mon 1er test a été d'installer un Windows Seven tout propre, avec dessus quelques logiciels. Ca boot plus vite, c'est plus rapide, mais *de mon point de vue* n'en vaut pas la chandelle, surtout par rapport à ma config. de disques durs existantes et au prix du Go sur SSD. J'ai bien sûr suivi les directives qui trainent sur Internet (AHCI, Defrag OFF, Indexation OFF... etc...). Mais mon objectif premier était d'accélérer le démarrage de mon Flight Simulator 2004 et pas mon Windows Seven auquel je n'avais pas grand chose à reprocher.

 

2ème test : FS2004 sur SSD

2ème test : j'ai déplacé tout mon FS2004, auparavant sur un disque dur isolé (WD, SATA-II, 7200 rpm, 500 Go) sur le SSD. A l'exception, de quelques scènes qui ne tenaient pas sur le SSD. J'avais auparavant mon FS dans un dossier et les scènes dans un autre (et un autre disque dur).

Voici mes premières conclusions :

  • 60 Go est trop petit pour y abriter tout mon Flight Simulator (scènes + appareils) : j'avais qu'à faire attention ;-) C'est un problème d'interface chaise - clavier ;-)
  • Le boot de FS2004 est plus rapide, mais ce n'est pas non plus la panacée. Il faut dire aussi que j'ai beaucoup d'avions AI + les MTL d'IVAO et donc le boot parcourant exhaustivement tout le répertoire AIRCRAFT prend du temps (que les avions soient hidden avec BBQ-machin ou l'utilitaire livré avec IVAP). Moins de temps avec le SSD, mais du temps tout de même. A ce sujet, je me permet une petite appartée, n'hésitez à consulter ce post pour les interrogations à propos du boot/démarrage de FS2004 :  http://forum.avsim.net/topic/275173-lon … s2004+boot
    Pour cette partie "démarrage de FS2004", je conclus avec ce que j'échangeais avec Stéphane S. il y a peu :

En résumé, ce qui est le plus impactant :
Jusqu'à l'écran d'accueil (le boot initial) : le nombre d'avion dans le répertoire Aircraft (qu'il soit hidden ou pas avec BBQHide ou l'utilitaire d'IVAP)
De l'écran d'accueil au vol lui-même : taille (nombre de fichiers) et nombre de scènes installés

  • Le plus flagrant et intéressant reste la réactivité de Flight Simulator une fois un vol chargé. On a visiblement l'impression que les textures se chargent vite, surtout lorsqu'on en consomme beaucoup comme moi (même en FS9) en cockpit virtuel et avec le TrackIR. Donc, ici le retour est plutôt positif, le confort étant au rendez-vous.
  • Le chargement d'une scène (notamment) photoréaliste à partir de l'écran de chargement d'un vol est lui-aussi vraiment plus rapide. J'avais comme scène de référence, ma scène de St-Cyr et tout ce qui se trouve sur mon FS autour de Paris en provenance de FranceVFR (BasePack, Autogen Pack, VFR Pack et LFPZ). La barre de chargement prenait longggggtemps à se charger. Là encore, la réactivité et la vitesse de chargement est remarquable. Ce n'est bien sûr pas instantané, mais c'est confortable. Je n'ai plus le temps de me lever et d'aller prendre un café ;-)

Voilà pour les premiers retours. Il reste à régler et observer tout cela.
PS : la configuration de mon PC est décrite sur ce message.

2 commentaires:

Paul a dit…

Depuis deux semaines maintenant, je suis aussi passé à un disque SSD, mon pc démarre en 7 secondes et FSX en moins de temps encore :D
Vive la technologie ...

gat a dit…

Aucun rapport avec cette artile, mais j'ai trouvé une bien sympatique vidéo d'un vol en dr400 filmé avec une go pro en 1080 p
voilà :)

http://www.youtube.com/watch?v=5P7rpK5747A

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...