9.9.12

500

7954228214_6a6c83d7ac_oA votre santé ! Cookie et bouteille d’eau entre Rennes et Paris
au passage de la 500ième heure.

“La quantité ne fait pas la qualité”

“La quantité ne fait pas la qualité”. Ca, c’est sûr. Néanmoins, je suis très fier d’être arrivé jusque-là. Moi qui disais, il y a 9 ans : “Allez, l’objectif est d’apprendre, de découvrir et  de passer le PPL, après on verra bien”. Et je suis toujours dans le “Après”. Cela continu après ma première heure de vol, le 30 mars 2003. J’ai passé hier mes 500 heures de vol.

Et au delà du nombre total d’heures de vol, il ne m’est pas difficile de retrouver des moments incroyables, que je n’aurais même pas imaginer dans les plus fous de mes rêves, des moments qui jalonnent ma carrière de pilotaillon : les Caraïbes, les Farwest/East/NorthEast, les vols en montagne, les rencontres, les nouveaux (vrais) amis, les nouvelles machines… Et il reste tant et tant de choses à faire et à découvrir.

image

7954224988_4405e494b7_o

 

Quelle chance !!

7954219336_76b4d4f967_oJe l’écrivais déjà pour le passage des 300 heures (à lire ici) : qu’elle chance ! Quelle chance d’avoir encore le temps, les moyens financiers et la condition médicale pour pouvoir exercer ce privilège (le mot est bien choisi) de voler. Pourvu que cela dure.

Rien ne change et tout change

7954218270_a7c2f29cce_oDepuis 2003, ma façon de voler a tout de même changée comme le prouve ce vol du passage des 500, la photo ci-contre et la trace GPS représentée plus bas dans ce billet. On vieilli mal ;-) Glasscockpit et PA ON pour un voyage de 2 jours qui m’a amené à Rennes dans le cadre du boulot. En ce moment, je vole donc beaucoup sur Glass Cockpit : le CIRRUS Avidyne et les C172 G1000 du CA-SGAC, mais aussi des 172 et 182 G1000 de PlusOne. Il est loin le temps de mon Romeo-Tango avec son instrumentation minimale, mais suffisante et mes petits vols locaux. L’avion léger devient de plus en plus, un moyen de transport pour aller d’un point A vers un point B (comme ce vol vers Rennes, ou le St-Malo d’il y a quelques semaines) et bien sûr le moyen exceptionnel de voyager à l’occasion des Farwest/East/NorthEast.

image
La trace GPS de ce vol de la 500ième heure. Rectiligne. Point A vers Point B.

Tant que je peux, je continue. Pourvu que ça dure, c’est tout ce que je demande.

7954226880_fe3ed238f0_oL’avion du CA-SGAC (F-GCBY C172 G1000) utilisé pour ce voyage vers Rennes.


Allez, d’autres projets m’attendent. Je m’en vais préparer le FarNorthEast 2012 ;-)

5 commentaires:

Antoine Delacrétaz a dit…

L'avion comme moyen de transport pour aller de A à B... c'est quand, déjà, que tu te lances dans l'IR ? (;-)

Garnavault Jean-Claude a dit…

Congratulation!
Je viens aussi de passer ce cap des 500h dont 200 de cub. Nous ne pratiquons pas les mêmes vols mais l'important est d'y prendre toujours du plaisir (qu'importe le flacon..)
Un privilège ?, YES, c'est exactement ce que je pense depuis le premier jour.
Bons vols et pourvu que ça dure !

Florent Gasseau a dit…

Jolie trace A->B en effet !
Félicitations pour les 500, et à bientôt pour mes 300 :)

NovembreIndia a dit…

Féllicitations Vincent pour ce cap des des 500h !
Continues à nous faire rêver avec tes photos et vidéos splendides.
Nicolas

Anonyme a dit…

Félicitation Vincent :)

Moi j'en suis encore loin avec mes Zénair 701, legend 540 et savage cub, mais tes aventures d'aviateur plus si novice que ca me donne envie de continuer et pas seulement en france !

Bon vol ;)

Gaetan

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...