29.10.07

Rendez-vous à Troyes


On s'est levé un peu dans le brouillard. Malgré le changement d'heure qui a fait gagné une heure, je serais bien resté au chaud. D'autant que du brouillard, il y en a aussi à l'extérieur. 3 minutes après avoir mis le pied hors de la couette protectrice, Firefox affiche le METAR de Toussus qui n'est pas fameux.

METAR LFPN 280700Z 18004KT 4500 BR OVC021 07/05 Q1024 BECMG 6000 BKN020

Pour la base des nuages, ca ira. Mais les 4,5 km de vizi horizontale et la brume sont conformes à ce que l'on attendait. Le TAF laisse entendre qu'on pourra tout de même partir. Alors on se prépare. Aujourdh'ui, on va voler avec des amis et retrouver tout plein de navion. Un tas de passionnés nous attends.

08h15. Arrivée à l'aéroclub. Je fais l'ouverture. Quel est le code déjà ? Pas un chat. La brume laisse voir l'autoroute A12, mais pas beaucoup plus. On va attendre. Je sors les avions avec un élève matinal. Il fait les purges (merci !). Bien sûr, nos avions sont au fond.

Tout le monde arrive petit à petit. Le café se prépare. On émerge. Ludo a la bonne idée d'apporter des croissants (géants).

De gauche à droite :
Manu, votre serviteur, Peps, Patrick,
Christophe M. (instructeur aux Alcyons) et Christophe L.

La bonne humeur est bien sûr de mise. Deux avions sont réservés. La météo va (forcément) se lever. Nous prenons le temps de prendre un café en parcourant les NOTAMs et en discutant de la navigation. Patrick se bat avec les centrages. Tout le monde a menti sur les chiffres pourtant demandés quelques jours auparavant :

- "Mets plutôt 85 kg que 80... j'ai fait une grosse bouffe hier"
- "Ouais, moi aussi... Je t'avais mis combien ? 90 ? Ah, non... Mets 95 alors..."

Les cartes sont dépliées. On discute, on répond aux questions. Le temps ne presse pas. Nous ne sommes pas vraiment attendus pour déjeuner. Tous viennent en avion. Ils ont les mêmes difficultés. Coup de fil à Arnaud (DegSeth) : c'est le même problème. Lognes ne dispose pas d'une visibilité suffisante. Ils attendent.

METAR LFPN 280900Z 19006KT 170V230 7000 OVC019 08/06 Q1025 NOSIG

On révise la navigation pour que tout le monde en profite

Analyse de la météo

Cela nous laisse le temps de décider (et il nous en faut du temps) de savoir combien on mets d'essence dans les avions. "Y-a combien ?", "C'est quoi la masse ?", "Tu prend quel avion ?"... Pas de stress.

Patrick assisté de Christophe pousse (où ?) le Kilo-Golf.

Ah non, il le tire...

Nous décidons de mettre un peu d'essence avant de reprendre une dernière météo à 11H00. Pendant ce temps, le terrain de St-Cyr s'est bien réveillé. Les R22 tournottent, des R2000 commencent des tours de pistes. La base des nuages est au dessus de 1500 ft, mais c'est toujours la visibilité horizontale qui nous chagrine. Ca monte doucement. Doucement.

A 11H00, le GO est décidé par les deux commandants de bord. Nous embarquons dans la bonne humeur. Allons voler !

METAR LFPN 281000Z 20007KT 9000 BKN019 09/06 Q1024 BECMG 9999

Coup de fil à Arnaud (Degseth) pour annoncer notre départ. Ils partiront dans quelques minutes. Rien ne presse.


Guillaume enthousiaste

Je monte à gauche, Guillaume prend la place de copilote. Pendant que Ludo et Peps embarque à l'arrière du Kilo-Golf.

La fine équipe (Ludo et Peps à l'arrière, Guillaume en copilote)

X-Ray Golf passe devant avec Patrick en commandant de bord et Christophe dont c'est le 1er vol en "petit navion". Emmanuel habitué déjà de nos promenades est assis à l'arrière (à l'aise). Il connaît déjà les vols avec des visibilités crapoteuses.

Au point d'arrêt 29 gauche à St-Cyr. XG est devant nous

Première branche en St-Cyr et Moret (retrouvez la préparation des vols sur ce message). Voilà un petit challenge pour les pilotaillons que nous sommes. A peine dans la montée initiale, nous comprenons que cela ne va pas être une promenade par CAVOK. Je devine la sortie ouest. Je me fais aider par Guillaume pour passer pile poil dans le couloir.

La première branche St-Cyr -Moret sur la 1/500 000 Nord-Est

RBT ne sera "visible" qu'on dernier moment. La Ferte fera coucou d'un seul coup alors que nous passons verticale (123.5 bonjour !). La NAV se fait avec le doigt sur la carte. Vers 1500 ft pour commencer, puis à peine 2000 ft QNH plus tard. A bord, tout le monde en profite pour réviser. Quatre paires d'yeux regardent dehors. Ce n'est pas de trop.


Ludo à l'arrière, concentré pendant que Guillaume cherche un horizon

Nous avons mis les lunettes de soleil pour nous protéger du flash de l'appareil photo


Avec cette visibilité (bien surestimée par Toussus !), nous n'aurons pas honte de nous aider des GPS (portables et de bord) pour trouver plus rapidement ce terrain perdus au milieu du Loing.

Quand on vous disait que la vizi n'était pas bonne !

X-Ray-Golf est devant et annonce la 24 alors qu'un appareil fait des tours de piste. Nous passons quand même par la verticale pour faire "plus safe" et nous espacer.

Intégration en auto-information sur la 24 de Moret

Moret dispose d'une piste de 100 mètres de large ! En final, j'ai le temps de choisir où poser mes roues. A droite ? A gauche ? Là, l'herbe semble plus ferme ? A moins que tu préfères au centre ? La haie au seuil me parait plus petite que lors de mon examen PPL pratique qui s'était fait ici. J'en garde un souvenir... mitigé.

Juste après l'atterrissage à Moret, Peps se réveille ?

Posé pas cassé ! Et nous voilà à nous garer derrière l'autre DR400. Le temps de faire une petite pause...

Ludo et Patrick

Fait pas chaud... Grrr
(Patrick, Manu, Guillaume et l'homme à la casquette "rocket")

Ludo avec en arrière plan le "bureau de piste" de Moret

On change d'équipage. Je continue, mais embarque Christophe à l'arrière avec Guillaume, pendant que Manu prend la place de copilote. Peps prend les commandes de l'X-Ray-Golf avec Patrick et Christophe.

Au point d'arrêt à Moret, derrière l'X-Ray-Golf

La dernière fois que Manu avait piloté, je l'avais fait suivre un VOR. Pas rigolo de garder une barre blanche au milieu d'un instrument. Je ne commet pas la même erreur cette fois-ci. Nous choisissons, au lieu de tracer tout droit, de faire du cheminement en suivant l'autoroute... jusqu'à Troyes !

Du cheminement en gardant l'autoroute sur la droite

Dans le X-Ray-Golf équipé Christophe et Guillaume

Moret - Troyes sur la 1/500 000 Nord-Est

Le doigt sur la carte

Le vol se déroule tranquillement alors que devant Seine info se "débat" avec le Push-Pull de Lognes et X-Ray-Golf. Les deux jouent à cache-cache : et que je te vois... et que je te vois plus... et que je disparaisse du radar du SIV... et que je réapparaisse. Pendant ce temps, nous, nous suivons l'autoroute. Tranquille. Bon. J'attends toujours ma "dernière" météo sur Troyes ;-) que le SIV ne me donnera jamais.

Emmanuel en base main droite pour la 17 de Troyes
Oui, là bas dans le brouillard


Intégration sur la 17 de Troyes en auto-information

A l'arrivée, c'est la surprise. Le parking est rempli d'appareil. 8 Robin DR400 et le Cessna 337 de Lognes sont venus pour ce déjeuner FranceSim/IVAO ! Deux intrus sont au parking : un Cirrus SR22 GTS et un.. L39.

Je ne sais où me garer. Heureusement HeliSamu (pseudo sur FranceSim) est là pour nous guider. Il nous place juste à l'entrée. Tout proche du restaurant, parfait !!

"HeliSamu" en placier de luxe !

Peps arrive à Troyes avec le sourire !

Le Push-Pull 337 d'Arnaud au parking de Troyes

Quentin, Christian et Patrick

Christophe et Manu pose devant le terminal de Troyes

L'ambiance est chaude dans le restaurant. Seul l'équipage du Cirrus n'est pas venu pour le fly'in FranceSim/IVAO ! Je ne m'attendais pas à un tel succès avec tous ces aléas. Plusieurs équipages ont annulé pour cause de météo. D'autres ont appris avec tristesse que leur avion, pourtant réservé de longue date était devenu indisponible. Deux dans le même aéroclub ! Pas de chance !





Nous avons juste le temps de déjeuner et de mettre des visage sur des indicatifs, des pseudos sur FranceSim ou des rôles sur IVAO. Il faudra refaire un tel rassemblement un jour où il fera meilleur et où la nuit aéro tombe moins vite ;-) Merci en tout cas à Arnaud (DegSeth) pour l'organisation !

Il me reste une surprise avant de repartir. Christian me fait la joie de m'offrir une bouteille de Vincent B. Rappelez-vous Vesoul !


Le cadeau d'un ami à l'arrivée
(la cuvée s'appelle Vincent B. ;-)

Manu, Ludo, Christophe, Jaures, Guillaume, Arnaud et moi

15h15, il faut repartir

Bidons pleins, cœur léger !

Ludo et moi poussons le Kilo-Golf après le plein à Troyes

L'avion de Quentin repart vers Luneville (Nancy)

Nous rechangeons les équipages pour la 1ère branche du retour. Guillaume est copilote du Kilo-Golf. Je suis à l'arrière avec Ludo. Patrick est sur l'X-Ray Golf avec Manu et Christophe.


Laiteux, hein ? Cherchez l'horizon... dehors

A l'arrière, nous sommes très attentif à la navigation ;-)

La branche Troyes - Nangis

Pas le temps de trainer à Nangis. Nous changeons vite d'équipage. La nuit tombe dans 45 minutes. Patrick se pose derrière nous et je reprend les commandes du Kilo-Golf pour la dernière branche. Ludo sera mon copilote.
Au point d'arrêt à Nangis. L'X-Ray-Golf est juste derrière

Départ de Nangis

Nous avons prévu la verticale de Melun puis de nouveau La Ferte que nous contournerons par le sud cette fois-ci. A ce moment, l'X-Ray-Golf de Patrick nous rattrape.

Nangis - St-Cyr via Melun et La Ferte

Ambiance (presque) nocturne


La nuit nous rattrape. Je fais l'arrivée en anglais dans un circuit de piste un peu encombré par 3 ou 4 appareils et autant qui attendent au point d'arrêt. Nous revoilà chez nous.

Nous doublons un Piper Cub J3. La nuit arrive.

Nous avons trimballé cette météo "limite agréable" tout le journée. Nous ne saurons pas où est le CAVOK, ni les 9 kilo de vizi annoncés par les METAR du coin. Loin des minima VFR, mais peu agréable pour qui souhaite regarder le paysage. Ca tombe bien après tout. Il y avait sept passionnés d'aviation dans deux Robin DR400 dans le sud - sud est de Paris, ce dimanche. Et cette bande de furieux des simulateurs de vols et du vol en réseau s'en est aller en retrouver d'autres.

6 commentaires:

Bertrand Quentin a dit…

Merci pour ce récit Vincent,
Au plaisir d'une prochaine rencontre.
Amicalement
Quentin

PS: nous retournions a Luneville( nancy) et non Anemasse ;)

Anonyme a dit…

Superbe récit Vincent.

Une journée comme ça ne peut que me faire précipiter à aller m'inscrire définitivement dans un aéroclub.
A travers toi, un grand merci au Alcyons pour l'accueil et la bonne humeur.
Je l'espère, à trés bientôt.

Guillaume.

Vincent B. a dit…

> Salut Quentin. Oups encore une erreur ! Je corrige ! Au plaisir de te recroiser

> Salut Guillaume. Tout le plaisir était pour nous. Tu sais où nous trouver ;-) Et des vols... On en refera, refera, refera... ;-)

Anonyme a dit…

Salut Vincent,

Comme à ton habitude, tu nous fais revivre cette journée avec grand talent.

J'imagine déjà l'édition 2008, à réaliser au printemps pour encore plus en profiter.

Amitiés

Ludo

Manu a dit…

Le récit colle tout à fait à la réalité de ce petit vol en milieu "brumeux" ...

Merci à tous pour cette très bonne journée.
A bientôt pour un prochain vol avec plus de soleil si possible ;)

Manu.

Anonyme a dit…

Chouette des nouvelles photos!

Guillaume.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...